1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Robert Ménard lance "Oz ta droite", son mouvement citoyen pour la présidentielle
2 min de lecture

Robert Ménard lance "Oz ta droite", son mouvement citoyen pour la présidentielle

Le maire de Béziers veut rassembler toutes les sensibilités de la droite et de l'extrême droite derrière un même projet.

À Béziers, la justice empêche Robert Ménard de déployer sa "garde biterroise"
À Béziers, la justice empêche Robert Ménard de déployer sa "garde biterroise"
Crédit : AFP
Michael Ducousso & AFP

Robert Ménard, ose tout, y compris lancer son propre "mouvement citoyen". Avec "Oz ta droite", le maire de Béziers, proche du Front national, veut imaginer "des idées de rupture que la droite pourrait porter et que le rassemblement des droites portera". 

"Ce ne sera pas un parti politique", a-t-il prévenu ce mercredi 25 mai. "Ce sera un mouvement de citoyens" - ces derniers n'appartenant pas "qu'à la gauche" - qui fera "des propositions, une cinquantaine environ, aux candidats" à la présidentielle, sans que ce ne soit pour autant "un programme de gouvernement".

Robert Ménard a fait cette annonce à quelques jours des "Rendez-vous de Béziers" qui doivent réunir 1.800 personnes les 27, 28 et 29 mai, dont plusieurs personnalités et membres de mouvements proches de l'extrême droite. "Durant ces trois jours, nous allons dire ce que c'est qu'être de droite", assure l'élu en précisant qu'à l'issue du rendez-vous "une ou plusieurs personnes seront désignées pour porter ces propositions et en faire la promotion".

Rassembler toutes les droites derrière les mêmes idées

Pour l'ancien président de Reporters sans Frontière, qui a conquis la mairie biterroise grâce au soutien du Front national, il ne s'agit pas de faire concurrence au parti de Marine Le Pen. Au contraire, "Oz ta droite" est pensé comme un appui potentiel du parti d'extrême droite. "Sans le FN nos idées ne gagneraient pas, mais sans nos idées le FN ne gagnera pas", résume Robert Ménard. "Nous verrons si ce parti se sert de ce qui va ressortir de ce week-end".

À lire aussi

Cependant le "mouvement citoyen" ne s'adresse pas qu'à l'extrême droite et tente aussi de rallier les autres composantes de la droite, sans soutenir de candidat en particulier. Dans cette optique, le maire compte faire des "Rendez-vous de Béziers" un exemple pour toutes les droites en montrant que "nous pouvons tous travailler ensemble avec des sensibilités différentes". "Nous sommes persuadés que la bataille culturelle est en passe d'être gagnée par la droite, mais qu'elle ne sait pas la mettre en avant" regrette-t-il. "Nous allons tout traduire sur le terrain pour ne pas attendre 2022".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/