2 min de lecture Primaire PS

Revenus, sécurité, Union européenne... Manuel Valls dévoile son programme

ÉCLAIRAGE - Le candidat à la primaire de la gauche a annoncé les mesures phares de son programme afin de lutter contre la "vaste purge" de la droite et du Front national.

Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière
>
Primaire de la gauche : Manuel Valls dévoile son programme Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : AFP | Date :
La page de l'émission
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Dix-neuf jours avant le premier tour de la primaire de la gauche, Manuel Valls dévoile son programme, à la Maison de la Chimie à Paris. L'ancien premier ministre a abattu ses cartes, le même jour que Vincent Peillon. À seulement une heure d'intervalle, les deux candidats misent sur une "République forte". Et c'est particulièrement le cas pour Manuel Valls qui en a aussi profité pour lancer son nouveau slogan : "Une République forte, une France juste". Il affirme qu'"au fond, c'est cela l'esprit français, avant d'ajouter que la question n'est pas de savoir si la gauche peut gagner. La gauche doit gagner car la France a besoin de progrès".

Son programme tient en un document multi-thématique de 50 pages qui comporte un volet important que les réformes au sein de l'Union européenne. Face au "déclinisme", au "renoncement" et à la "vaste purge" de la droite et du Front national, "je suis candidat à la présidence de la République parce que je ne crois ni à la facilité, ni à la résignation", a insisté Manuel Valls, dont la candidature sera aussi "celle d'une laïcité réaffirmée". 

Une politique offensive sur la mondialisation

"J'assume pleinement ce qui a été engagé" avec François Hollande depuis 2012. "Mais je revendique aussi le droit d'inventivité", a-t-il expliqué. Jugeant des écarts déloyaux au sein de l'Union européenne, l'ancien premier ministre veut être "offensif dans la mondialisation" en taxant "les produits entrant en violation de nos règles sociales et environnementales". Il propose notamment d'instaurer un salaire minimum européen variable suivant les pays (60% du salaire médian) ou d'encadrer dans un "corridor", avec un minimum et un maximum, les impôts sur les sociétés des États membres. 

À lire aussi
L'ancien Premier ministre, Manuel Valls élections
Manuel Valls : "Parfois, il m'est arrivé de confondre autorité et autoritarisme"

L'ex-locataire de Matignon, qui veut une grande conférence pour "refonder" le projet européen, propose d'avancer avec les États volontaires faute d'accord à 27. S'il parvient à l'Élysée, il compte fermer définitivement la porte à l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne

Un revenu de 800 euros, 1.000 policiers ou gendarmes supplémentaires

En matière de discipline budgétaire, s'il entend respecter la règle européenne des 3% de déficit public maximum, Manuel Valls n'a pas l'intention de revenir à l'équilibre budgétaire à la fin du prochain quinquennat, jugeant "inopportun" de vouloir réduire le déficit "à marche forcée". 

Le candidat à la primaire des 22 et 29 janvier le justifie par ses priorités : défense (objectif de 2% du PIB en 2025), sécurité (création d'au moins 1.000 postes de forces de l'ordre par an), justice (10.000 nouvelles places de prison), éducation (hausse du salaire des enseignants), recherche (1 milliard pour les universités) et financement d'un "revenu décent" d'environ 800 euros fusionnant les minimas sociaux. Il promet toutefois "la poursuite de la baisse des dépenses obligatoires", en retenant une hypothèse de croissance de 1,9%. Innovation budgétaire : il propose une "provision" de 15 milliards d'euros sur le quinquennat pour faire face aux coups durs. 

Manuel Valls, donné pour l'heure nettement distancé par les sondages à la présidentielle en cas de victoire à la primaire de la gauche, fait également plusieurs autres promesses, dont un service civique obligatoire de six mois. Sur Twitter, le candidat explique vouloir "tout mettre en oeuvre pour diviser par deux l'écart de salaire entre hommes et femme en cinq ans". Autres mesures : un prêt à taux zéro pour les entrepreneurs ete une revalorisation de 10% des minimas retraite. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Manuel Valls Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786569843
Revenus, sécurité, Union européenne... Manuel Valls dévoile son programme
Revenus, sécurité, Union européenne... Manuel Valls dévoile son programme
ÉCLAIRAGE - Le candidat à la primaire de la gauche a annoncé les mesures phares de son programme afin de lutter contre la "vaste purge" de la droite et du Front national.
https://www.rtl.fr/actu/politique/revenus-securite-union-europeenne-manuel-valls-devoile-son-programme-7786569843
2017-01-03 14:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Pq0VBFn8Ln7qUxFlNwp3UQ/330v220-2/online/image/2017/0103/7786570766_manuel-valls-a-devoile-son-programme-a-la-maison-de-la-chimie-a-paris-le-3-janvier-2016.jpg