1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Retraites : Emmanuel Macron veut mettre fin aux inégalités entre public et privé
1 min de lecture

Retraites : Emmanuel Macron veut mettre fin aux inégalités entre public et privé

Dans une interview au "Parisien" publiée jeudi, et alors que le leader d'En Marche! s'apprête à dévoiler son programme présidentiel le même jour, il explique vouloir créer un "vrai système universel de retraite".

Emmanuel Macron, le 23 février 2017
Emmanuel Macron, le 23 février 2017
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Maxime Magnier

La France s'apprête à connaître le programme présidentiel d'Emmanuel Macron, jeudi 2 février. Parmi les mesures prévues, celle détaillée dans Le Parisien de jeudi, qui prévoit "un vrai système universel de retraite".

"Les règles seront les mêmes pour tous les régimes. Ce sera la vraie fin des inégalités entre fonctionnaires et salariés du privé", explique l'ex-ministre de l'Économie, précisant ne pas vouloir modifier l'âge de départ à la retraite et de ne pas baisser le niveau des pensions "durant le quinquennat".

S'il est élu en mai prochain, l'ancien banquier d'affaires souhaite "engager dès le début, avec les partenaires sociaux les négociations" sur ce sujet. "Un euro versé pour cotisation ouvrira droit aux mêmes droits, quels que soient votre secteur, votre catégorie ou votre statut. Pour celles et ceux qui sont à au moins cinq ans de la retraite, rien ne changera", précise-t-il encore.

Sondage
Macron a-t-il raison de vouloir mettre fin aux régimes spéciaux de retraite ?*

L'actualisation calculée en fonction de l'espérance de vie

L'enjeu, tel qu'il l'explique au Parisien, n'est pas d'assurer l'équilibre financier du système, qui a été "amélioré", mais de redonner de la "confiance" à des jeunes qui "ne croient plus en notre système". La réforme permettra alors "d'accompagner les transformations de la société et les multiples évolutions de carrière des individus" car, selon Emmanuel Macron, "pour ceux qui ont changé plusieurs fois d'employeur, la reconstitution de carrière est aujourd'hui un casse-tête."

À lire aussi

"Enfin, le système sera plus juste car l'actualisation sera calculée, à terme, en fonction de l'espérance de vie, qui n'est pas la même pour un ouvrier et un cadre supérieur", développe le candidat d'En Marche!

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/