1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Retour de Nicolas Sarkozy : les politiques réagissent sur Twitter

REVUE DE TWEETS - À peine officialisée, l'annonce du retour de Nicolas Sarkozy a fait réagir femmes et hommes politiques de tous bords.

Nicolas Sarkozy, le 23 mars 2014
Nicolas Sarkozy, le 23 mars 2014 Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Nicolas Sarkozy revient donc avec l'objectif annoncé de reconquérir sa "famille politique" et donc de prendre la tête de l'UMP. Chez ses soutiens de toujours, l'officialisation de ce retour est salué de toutes parts

Au premier rang des fidèles, le maire de Nice Christian Estrosi et Laurent Wauquiez, ministre sous Nicolas Sarkozy ont rapidement réagi. 

En revanche, les ambitions affichées par l'ancien président font grincer des dents chez les autres candidats à la présidence du parti et ceux qui veulent à tout prix éviter de revivre les péripétie de l'épisode Fillon-Copé. 

D'autres personnalités politiques dont on aurait pu imaginer un rapprochement avec la nouvelle droite voulue par Nicolas Sarkozy ont profité de l'annonce pour marquer leur opposition à un tel scénario. Dans ce cas, le centristes Yves Jégo et Hervé Morin se sont notamment signalés. 

À lire aussi
Gérald Darmanin, Roselyn Bachelot et Eric Dupond-Moretti remaniement ministériel
Darmanin, Dupond-Moretti et Bachelot : Sarkozy met la main sur le gouvernement

Et si les membres du gouvernement actuel n'ont pour le moment pas réagi sur les réseaux sociaux, d'autres opposants à Nicolas Sarkozy du côté des Verts et du Front National se sont offert une sortie remarquée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy UMP Présidence UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants