2 min de lecture Élections régionales

Résultats régionales 1er tour : le Front national fait une nouvelle percée

Les résultats du premier tour confirment la forte poussée du Front national dans le paysage politique français.

Marion Maréchal-Le Pen Marine Le Pen
Marion Maréchal-Le Pen Marine Le Pen
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

"Le Front national constitue bien le premier parti de France alors qu'il est à peine représenté à l'Assemblée nationale", claironne Marine Le Pen après la publication des résultats du premier tour des élections régionales 2015, dimanche 6 décembre. Annoncée dans les derniers sondages, la percé du Front national est effectivement très nette. Avec 29,5% des voix selon les premières estimations, le FN se détache comme le premier parti de France. Derrière le parti d'extrême droite, Les Républicains constitue la seconde force politique avec 27,4% des voix, quand le Parti socialiste ne récolte que 23,5% des votes.

La vague "Bleu Marine" annoncée par plusieurs enquêtes s'est donc vérifiée dans les urnes. Marine Le Pen, et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, constituent de véritables locomotives dans cette déferlante électorale. Quand la présidente du parti obtient 40,7% des voix au premier tour en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, la jeune députée du Vaucluse rafle 41,5% des votes en Provence-Alpes-Côte d'Azur, le score le plus élevé du premier tour toutes formations politiques confondues. Pour espérer empêcher la victoire du Front national au second tour, les candidats socialistes en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Provence-Alpes-Côte d'Azur ont annoncé qu'ils se retiraient de la triangulaire

La nationalisation de la campagne profite au FN

Le parti de Marine Le Pen va de nouveau pouvoir se targuer d'être "le premier parti de France", comme au lendemain des élections européennes de 2014Le parti a enregistré une progression de près de cinq points en un an par rapport au scrutin européen, qui avait vu le Front national engranger 24,85% des voix. La stratégie du FN de faire campagne sur des thématiques nationales, comme la sécurité ou la crise des migrants, peut expliquer en partie la montée en puissance du parti de Marine Le Pen. Le Front national avait rencontré des résultats beaucoup moins élevés lors des municipales en 2014 avec 16,67% des voix. 

Même les 22,23% des bulletins exprimés lors des élections départementales de 2015 paraissent modestes quelques mois après. À l'annonce de ces résultats, même Jean-Marie Le Pen a exprimé toute sa satisfaction devant le triomphe de son parti, avec lequel il est pourtant encore en conflit. Marine Le Pen ressort indubitablement renforcée par ce scrutin et peut aujourd'hui réaffirmer son ambition de conquérir "trois à quatre régions" au second tour, dimanche 13 décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales Marine Le Pen Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants