1 min de lecture François Baroin

Résultats Législatives 2017 : LR veut un débat "projet contre projet" avec REM

CONFIDENTIELS RTL - Le comité de campagne du parti de droite s'est réuni au soir du 11 juin pour préparer l'entre-deux-tours.

>
Résultats Législatives 2017 : LR veut un débat "projet contre projet" avec REM Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTLNet | Date :
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

La droite est en passe de perdre la moitié de ses députés. Mais il faut bien préparer l'entre-deux-tours des législatives. Le comité de campagne du parti s'est réuni dimanche 11 juin au siège des Républicains. Dès qu'ils ont eu les premières estimations, Valérie Pécresse, Virginie Calmels, Florence Portelli, Hervé Morin ou encore Hervé Mariton - les rares membres de ce comité qui était disponibles pour se réunir autour de François Baroin et de Bernard Accoyer - se sont mis au travail pour se mettre d'accord sur les éléments de langage à tenir pendant la soirée électorale. Ils n'ont, pour une fois (c'était l'une des rares bonnes nouvelles de la soirée), pas eu de cas de triangulaires à gérer. Ils ne seront donc pas confrontés à l'éternelle question du désistement républicain face au Front national.

En attendant, l'équipe de campagne de François Baroin devait encore travailler la nuit dernière à lui concocter une série de déplacements, bien sûr uniquement dans des circonscriptions où le candidat des Républicains a une chance de l'emporter. Une case dans laquelle Nathalie Kosciusko-Morizet, par exemple, ne semblait pas rentrer dimanche soir.

Pas plus que Gilles Boyer, un tout proche d'Édouard Philippe, dont on déplorait "la connerie" : celle de ne pas avoir accepté que La République En Marche retire son candidat face à lui dans sa circonscription des Hauts-de-Seine, dans un souci de clarté vis-à-vis de ses électeurs, et ce alors que la proposition lui aurait été faite. "Il a fait un calcul à douze bandes en dépit du bon sens politique", soupirait un cadre du parti.

Un comité politique enfin où l'idée de réclamer un débat LR-REM pour cet entre-deux-tours a été proposé et approuvé. Le débat de la présidentielle a été escamoté par les affaires. "Ce serait cette fois projet contre projet pour aller au-delà de la simple image d'Emmanuel Macron, quitte à ce que François Baroin débatte avec le premier ministre Édouard Philippe", plaidait dimanche soir un membre des Républicains, sans trop oser y croire non plus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Baroin Les Républicains La République En Marche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants