1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats élections régionales 2015 : quand Anne Hidalgo salue les faibles scores du FN dans les quartiers ciblés lors des attentats du 13 novembre
1 min de lecture

Résultats élections régionales 2015 : quand Anne Hidalgo salue les faibles scores du FN dans les quartiers ciblés lors des attentats du 13 novembre

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, s'est dit "fière" des Parisiens qui ont "déjoué la stratégie des terroristes".

Anne Hidalgo le 9 septembre 2015.
Anne Hidalgo le 9 septembre 2015.
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Eléanor Douet & AFP

À l'issue du 1er tour des élections régionales, dimanche 6 décembre, Anne Hidalgo a publié un message surprenant sur son compte Twitter. La maire socialiste de Paris a souligné que les Parisiens, avait beaucoup moins voté pour le Front national que dans le reste du pays. "Félicitations aux Parisiens qui ont une fois de plus maintenu le FN très en-deçà de ses résultats nationaux avec moins de 10% des suffrages", a écrit le  maire de Paris. Mais ce n'est pas tout elle a eu un mot spécial pour les habitants des 10e et 11e arrondissements de la capitale. "Je veux saluer les résultats remarquablement faibles du FN dans les bureaux de vote des quartiers ciblés lors des attentats du 13 novembre", a-t-elle écrit. 

En Île-de-France, le Parti socialiste s'en sort mieux que dans d'autres régions. Avec 25,4% des voix, Claude Bartolone arrive second après le premier tour, derrière Valérie Pécresse (LR-UDI-MoDem, 30,5%) mais devant le frontiste Wallerand de Saint-Just (18.2%). Si l'on ajoute à cela les voix d'Emmanuelle Cosse (EELV, 8%) et Pierre Laurent (PCF, 5,7%), la gauche rassemblée arrive en tête. Un score qui pourrait réjouir Solférino en vue du second tour. 

"La victoire du FN, où que ce soit, constituerait un message désastreux de fermeture envoyé au monde entier"

Anne Hidalgo, maire de Paris

"J'appelle tous les démocrates et les républicains à voter massivement contre le FN, dimanche prochain", a poursuivi Mme Hidalgo qui a plaidé depuis fin septembre pour un retrait des listes PS dans les régions où le FN serait en  passe de l'emporter à l'issue du premier tour. "Leur victoire, où que ce soit, constituerait un message désastreux de fermeture envoyé au monde entier", a conclu le maire de Paris. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/