1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats élections départementales 2015 : Valls met le "net recul de la gauche" sur le compte de la dispersion
1 min de lecture

Résultats élections départementales 2015 : Valls met le "net recul de la gauche" sur le compte de la dispersion

Quelques minutes après l'annonce des premières estimations, le Premier ministre a regretté la "division" de la gauche et les scores "trop élevés" de l'extrême-droite.

Manuel Valls, le 19 mars 2015
Manuel Valls, le 19 mars 2015
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

"Un bouleversement durable du paysage politique", voici comment Manuel Valls a qualifié les résultats des élections départementales quelques instants après l'annonce des premières estimations. La gauche devrait ainsi perdre entre 25 et une trentaine de départements par rapport aux dernières élections. 

Surtout, le premier ministre a fustigé les divisions de la gauche, notamment au premier tour du scrutin, ainsi que les scores "très élevés, trop élevés" du Front national. Le Premier ministre a insisté, expliquant s'être "impliqué autant qu'il a pu" contre la montée de l'extrême-droite, réussissant à mobiliser grâce à des "appels entendus". 

>> Découvrez les résultats dans chaque département, canton par canton

La colère et la fatigue des Français

"Chacun devra tirer les leçons de ces résultats", a-t-il déclaré, "dénoncer les solutions dangereuses de l'extrême-droite, qui n'y a rien de bon à en entendre ni localement, ni nationalement." Le Premier ministre a ajouté qu'il avait entendu "les attentes et les exigences" de Français en colère, fatigués "par une vie quotidienne difficile, le chômage, les impôts, la vie trop chère." 

À lire aussi

Pour y répondre, Manuel Valls a listé un ensemble de textes qui seront votés "avant l'été". Baisses d'impôts pour 9 millions de foyers modestes et de classes moyennes, modernisation du dialogue social, incitations à l'embauche dans les PME faisaient notamment partie de ces mesures martelées. 

Maître mot du discours du Premier ministre, le thème de l'espoir a plusieurs fois été répété dans le discours d'environ 5 minutes. "Nous ferons renaître l'espoir à condition d’être plus unis et rassemblés, il faut croire en avenir", a-t-il conclu. "Je battrai chaque jour et chaque instant." 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/