2 min de lecture Présidentielle 2017

Résultats élection présidentielle 2017 : les Républicains et le PS absents au second tour pour la première fois

Pour la première fois de l’histoire de la Ve République, les candidats de la droite et la gauche de gouvernement ont été éliminés au premier tour de la présidentielle.

Benoït Hamon et François Fillon.
Benoït Hamon et François Fillon. Crédit : RTL
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

C’est un séisme qui s’est confirmé ce dimanche 23 avril 2017 au premier tour de l’élection présidentielle. François Fillon, vainqueur écrasant de la primaire de la droite et du centre, et Benoît Hamon, candidat adoubé lors de la primaire du Parti socialiste, seront absents du second tour de l’élection présidentielle. Selon les derniers résultats communiqués par le ministère de l'Intérieur, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont au second tour avec respectivement 23,86% et 21,43% des voix. François Fillon (19,94%) et Jean-Luc Mélenchon (19,62) viennent compléter le quatuor de tête. Benoît Hamon a récolté moins de 7% des suffrages.

Si ce scénario avait été envisagé depuis plusieurs semaines, au fil d’une campagne électorale émaillée par les surprises et les retournements de situation, le désaveu conjugué de la gauche et de la droite de gouvernement provoque une situation inédite dans l’histoire de la Ve République. "C’est une cinquième république bis avec deux partis alternatifs qui obtiennent la première et la seconde place", fait remarquer Alain Duhamel sur RTL à l’annonce de ces résultats.

Un désaveu cinglant pour François Fillon

Cette défaite est tout particulièrement cinglante pour François Fillon, qui semblait le favori incontesté pour l’élection présidentielle après sa large victoire à la primaire de la droite et du centre le 27 novembre dernier. Miné par les affaires qui ont conduit à sa mise en examen, François Fillon n’aura pas réussi à rassembler les électeurs échaudés autour de sa candidature. Alors de nombreux cadres du parti Les Républicains avaient tenté de pousser l’ancien premier ministre à renoncer à porter la candidature de la droite et du centre, sa défaite risque d'entraîner un cycle de chambardements au sein de son parti. C'est la seconde fois que la droite de gouvernement est absente du face à face final après 1981 (Giscard-Mitterrand).

Au Parti socialiste, si la défaite a un goût amer au regard du faible score obtenu par Benoît Hamon, les espoirs d’une qualification au second tour s’étaient envolés de longue date. Le vainqueur de la primaire de la Belle Alliance populaire a d’ailleurs annoncé qu’il apportait son soutien à Emmanuel Macron quelques minutes à peine après la publication des premiers résultats à 20h.

À lire aussi
présidentielle 2017
Juppé sur RTL : "Peut-être n'avais-je pas l'ambition présidentielle chevillée au corps"

Débordé par la candidature de Jean-Luc Mélenchon à sa gauche et par le mouvement lancé par Emmanuel Macron à sa droite, le candidat du PS n’aura jamais réussi faire entendre clairement sa voix pendant sa campagne. À l’instar de Lionel Jospin au soir du 21 avril en 2002, Benoît Hamon a immédiatement endossé cet échec en assurant "assumer pleinement sa responsabilité". Contrairement à l’ancien premier ministre socialiste, Benoit Hamon ne se retira pas de la vie politique, mais va certainement peser de tout son poids pour participer à la définition du projet du Parti socialiste ; un nouveau chantier pour lequel il sera certainement à nouveau opposé à Manuel Valls.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Parti socialiste Les Républicains
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants