1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Rentrée 2017 : "Les choses vont aller mieux", dit Blanquer à une enseignante sur RTL
2 min de lecture

Rentrée 2017 : "Les choses vont aller mieux", dit Blanquer à une enseignante sur RTL

INVITÉ RTL - Au micro de RTL, Jean-Michel Blanquer soutient l'importance des réformes éducatives en rappelant que la jeunesse devait être la grande priorité de ce quinquennat.

Jean-Michel Blanquer invité de RTL jeudi 31 août 2017
Jean-Michel Blanquer invité de RTL jeudi 31 août 2017
Crédit : Frédéric Bukaljo pour SIPA / RTL
Jean-Michel Blanquer répond aux questions des auditeurs sur RTL
16:35
Rentrée 2017 : "Les choses vont aller mieux", dit Blanquer à une enseignante sur RTL
16:46
Yves Calvi & Amélie James

Plus que quelques jours avant que l'heure de la rentrée scolaire ne sonne pour plus de 12 millions d'élèves. Une rentrée particulièrement marquée par de nombreux changements. Assouplissement des rythmes scolaires, dédoublement des classes de CP, des évaluations systématiques en classe élémentaire et au collège... Autant de changements qui ont pour but de "révolutionner le monde de l'éducation".

"La clé, c'est de donner aux exclus du système la qualification nécessaire pour entrer dans le monde du travail. Voilà pourquoi nous allons entamer une révolution de l'éducation dès cette rentrée, puis lors de la suivante", a justifié Emmanuel Macron dans sa première interview publique publiée par le journal Le Point ce jeudi 31 août. 

L'ensemble de ces évolutions éducatives est donc logiquement porté par Jean-Michel Blanquer, désigné comme un "formidable ministre de l'Éducation nationale, fonctionnaire à l'origine" par le chef de l'État. Au micro de RTL, l'ancien recteur de l'Académie de Créteil soutient l'importance de ces évolutions et sa vision de l'enseignement en rappelant que la jeunesse devait être la grande priorité de ce quinquennat.

Une "dégradation des conditions de travail"

À quelques jours de la rentrée, le corps éducatif montre ses inquiétudes quant au déroulé de cette année scolaire. C'est notamment le cas de Florence, institutrice dans une école de primaire depuis 26 ans qui a interpellé le ministre sur notre antenne. Celle qui a travaillé durant 20 ans dans des établissements classés REP constate une "dégradation des conditions de travail". À tel point que la quinquagénaire envisage d'arrêter d'enseigner. "On a l'impression de ne pas être aidé", regrette-t-elle. 

À lire aussi

Le ministre de l'Éducation tient à rassurer ces professeurs qui sont à bout de souffle. "Ne partez pas au moment où les choses vont aller mieux (...) Je veux le bien-être des professeurs au service d'un enseignement meilleur", a souligné Jean-Michel Blanquer qui a rappelé que des mesures vont être prises. Après un dédoublement des classes de CP et CE1, le milieu élémentaire sera progressivement réformé. "On va faire des choses en équipe", a précisé l'homme politique. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/