3 min de lecture Parti socialiste

Remaniement ministériel : Hollande et Valls à la recherche d'une majorité pour gouverner

DÉCRYPTAGE - En resserrant sa nouvelle équipe autour de la ligne sociale-démocrate défendue par François Hollande, le gouvernement Valls II pourrait bien bénéficier d'une majorité étriquée pour gouverner.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Remaniement ministériel : Hollande et Valls à la recherche d'une majorité pour gouverner Crédit Image : AFP | Crédit Média : Jérôme Chapuis | Durée : | Date : La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Trouver une majorité pour gouverner. Tel est le nouveau casse-tête qui se présente à l'exécutif. Moins de 24 heures après les critiques virulentes d'Arnaud Montebourg contre la ligne économique défendue par François Hollande, Manuel Valls a présenté la démission de son gouvernement. Charge désormais au locataire de Matignon de constituer, d'ici mardi, "une équipe en cohérence avec les orientations que le chef de l'État a lui-même définies pour notre pays". Comprendre : le gouvernement ne comportera que des ministres en accord avec le revirement social-libéral embrassé par François Hollande.

La rédaction vous recommande

La fin du gouvernement de synthèse

Conforté dans sa fonction (il aurait mis son départ dans la balance), Manuel Valls consulte tous azimuts. Le Premier ministre reçoit depuis lundi midi l'ensemble des ministres de son premier gouvernement. La marge de manœuvre de l'exécutif est étroite. Après s'être froissés avec les écologistes, Valls et Hollande devraient maintenant se priver de plusieurs figures de l'aile gauche du PS. Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti ont d'ores et déjà indiqué qu'ils ne poursuivraient pas l'aventure gouvernementale. Benoît Hamon est donné partant et Christiane Taubira pourrait également quitter le navire. 

Autant de départs qui devraient sonner le glas du gouvernement de synthèse composé par l'ancien maire d'Évry au mois d'avril et pourraient bien bien compliquer la quête d'une majorité parlementaire. En resserrant sa nouvelle équipe autour de la ligne sociale-démocrate portée par François Hollande, le gouvernement Valls II pourrait bien bénéficier d'une majorité étriquée et ne pas avoir suffisamment d'amplitude pour gouverner.

Vers une majorité étroite

De l'aveu-même d'un pilier du groupe socialiste, "les prochaines semaines s'annoncent très compliquées". Il suffit de prendre une calculatrice. La majorité à l'Assemblée nationale est à 288 députés. Les socialistes disposent de 290 parlementaires mais les frondeurs sont de plus en plus nombreux. 11 avaient refusé d'accorder leur confiance au gouvernement de Manuel Valls le 8 avril dernier. Ils étaient plus de 30 à s'abstenir sur le budget de la sécurité sociale le 8 juillet.

À lire aussi
exil fiscal
Hollande savait que Thévenoud avait des problèmes avec le fisc avant de le nommer

Si le Front de gauche n'est plus un allié depuis longtemps, Manuel Valls et François Hollande ne pourront toujours pas compter sur les Verts. Les écologistes sont encore plus divisés que les socialistes. Le Premier ministre ne les a d'ailleurs pas consultés aujourd'hui. Emmanuelle Cosse a déjà prévenu que "les conditions d'une participation au gouvernement sont encore moins réunies aujourd'hui qu'en avril". Plus tôt dans la journée, elle avait indiqué que ceux qui entreraient au gouvernement - où Jean-Vincent Placé se verrait bien - le feraient en leur nom.

Une nouvelle pratique des institutions

Dans sa quête d'alliés, l'exécutif pourrait seulement compter sur les radicaux de gauche et leur quinzaine de voix. Une certitude dans ces conditions : le gouvernement Valls II reposera sur une base politique étroite. Pour faire adopter le budget 2015, il pourrait même être contraint de passer en force en recourant à l'article 49.3. Les relations entre l'exécutif et sa majorité parlementaire ont toutes les chances d'entrer dans une nouvelle ère

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Parlement Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants