2 min de lecture Remaniement ministériel

Bayrou démissionne : "Ce n'est pas un bon signal", selon Hortefeux sur RTL

INVITÉ RTL - L'ancien ministre et proche de Nicolas Sarkozy estime que le départ de François Bayrou du gouvernement achève de montrer la fragilité de l'exécutif en place.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Bayrou quitte le gouvernement : "Ce n'est pas un bon signal", estime Brice Hortefeux Crédit Image : Camille Kaelblen / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Clémence Bauduin

Vague de départs au gouvernement. Après Richard Ferrand le 19 juin, Sylvie Goulard le lendemain, c'est au tour du ministre de la Justice, François Bayrou et Marielle de Sarnez d'annoncer qu'ils ne composeront pas la prochaine équipe ministérielle d'Édouard Philippe, dont le remaniement a lieu ce mercredi 21 juin. Le garde des Sceaux a annoncé sa décision en début de matinée, tandis que son groupe, le MoDem, est visé par des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires

"En cinq semaines, il y a trois départs actés et un départ envisagé", exprime Brice Hortefeux quelques instants avant l'annonce de départ de Marielle de Sarnez, "départ envisagé" désormais acté qui porte à quatre le nombre de sorties. Cela ne s'est jamais vu dans l'histoire de la République", commente Brice Hortefeux, invité de RTL ce mercredi 21 juin. "Cela signifie que l'on userait 180 ministres pendant le quinquennat, ce n'est pas un bon signal", estime l'ancien ministre proche de Nicolas Sarkozy, tandis que ces départs scellent l'absence de membres du MoDem au sein du gouvernement. 

Un besoin d'analyse selon Hortefeux

"C'est sa décision personnelle. Ce n'est pas parce que c'est François Bayrou (...) Je combats François Bayrou, je n'ai pas partagé ses engagements (...) Mais je dis simplement qu'une famille politique qui génère des élus recrutant des assistants auxquels il serait interdit de travailler pour la famille ou la formation grâce à laquelle ils sont là, cela mérite au minimum une analyse", juge l'eurodéputé.

Brice Hortefeux refuse de voir dans ce nouveau départ un signal positif pour Emmanuel Macron, qui se débarrasse ainsi d'une difficulté dans le gouvernement d'Édouard Philippe. "La réalité, c'est que c'est du jamais vu", conclut fermement l'ancien ministre. François Bayrou doit quant à lui s'exprimer dans une conférence de presse à 17 heures ce mercredi 21 juin pour expliquer sa décision de ne pas faire partie du gouvernement Philippe II.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Remaniement ministériel Brice Hortefeux Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants