1 min de lecture Polémique

Remaniement : François de Rugy exfiltré pour "reprendre en main l'Assemblée nationale" ?

La nomination de François de Rugy au poste de ministre de la Transition écologique et solidaire à la place du Nicolas Hulot résoudrait-elle le problème rencontré par Emmanuel Macron pour contrôler la chambre basse du Parlement ?

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy iTunes RSS
>
Remaniement : François de Rugy exfiltré pour "reprendre en main l'Assemblée nationale" ? Crédit Image : ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Confronté à une rentrée agitée, Emmanuel Macron a procédé mardi 4 septembre à un remaniement ministériel. Si tant est qu'on puisse qualifier le remplacement poste pour poste de Nicolas Hulot et de Laura Flessel de "remaniement".

Si les tout proches du chef de l'État ont tablé jusqu'au bout sur une réorganisation restreinte de l'équipe gouvernementale (je vous en avais parlé ici), plusieurs proches d'Emmanuel Macron me l'ont confirmé : les tergiversations apparentes du chef de l'État depuis une semaine, et les rumeurs nombreuses qu'elles ont fait naître, ont fait quelques déçus.

"La vérité c'est qu'il n'y a pas eu de remaniement. La 'leçon' de Hulot n'a de pas été comprise", m'a lâché, dépité, l'un de ses conseillers officieux - de ceux qui espéraient un véritable bouleversement politique.

L'entrée de François de Rugy au ministère de la Transition écologique et solidaire n'aurait eu qu'un seul but, à en croire le même : "Reprendre l'Assemblée nationale en main". Le contrôle de la chambre basse du Parlement était en fait "un vrai problème" pour le président de la République.

À lire aussi
Une adolescente qui utilise son téléphone (photo d'illustration). smartphone
Smartphones : la liste noire des portables qui émettent trop d'ondes électromagnétiques

Les relations n'étaient pas bonnes entre Emmanuel Macron et François de Rugy. C'est sans doute le fiasco des débats sur la révision constitutionnelle au début de l'été et la gestion de l'affaire Benalla à l'Assemblée qui ont achevé de les tendre.

Les députés non plus ne semblent pas garder un souvenir impérissable de la présidence de François de Rugy. Que restera-t-il de lui ? Dominique Tenza, du service politique de RTL, a posé la question mardi à l'un d’entre eux. Réponse : "Eh bien un appareil à raclette !". En fait, ce serait plutôt quatre pour ceux qui se souviennent de cette petite affaire qui remonte au mois de juillet dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Remaniement ministériel François De Rugy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794661456
Remaniement : François de Rugy exfiltré pour "reprendre en main l'Assemblée nationale" ?
Remaniement : François de Rugy exfiltré pour "reprendre en main l'Assemblée nationale" ?
La nomination de François de Rugy au poste de ministre de la Transition écologique et solidaire à la place du Nicolas Hulot résoudrait-elle le problème rencontré par Emmanuel Macron pour contrôler la chambre basse du Parlement ?
https://www.rtl.fr/actu/politique/remaniement-francois-de-rugy-exfiltre-pour-reprendre-en-main-l-assemblee-nationale-7794661456
2018-09-05 07:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cOJTYfwoCiNVfMbWbTwGWA/330v220-2/online/image/2018/0830/7794586931_le-president-de-l-assemblee-nationale-francois-de-rugy-le-9-juillet-2018.jpg