1 min de lecture Réfugiés

Réfugiés : "Ceux qui prétendent que nous serions envahis sont des manipulateurs", proteste François Hollande

Le président de la République s'est exprimé lors d'une conférence de presse à l'issue d'un sommet européen consacré à la crise migratoire.

François Hollande avait promis d'inverser la courbe du chômage à la fin de l'année 2013.
François Hollande avait promis d'inverser la courbe du chômage à la fin de l'année 2013. Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et AFP

François Hollande n'a pas mâché ses mots à l'égard des personnes affirmant que la France serait "envahie" par les réfugiés. "En termes de nombre, aujourd'hui, la France n'est pas soumise à un afflux de réfugiés. Ceux qui prétendent que nous serions envahis sont des manipulateurs, des falsificateurs, qui le font pour des raisons purement politiques, pour faire peur", a-t-il lancé lors d'une conférence de presse à Bruxelles, vendredi 16 octobre, en clôture d'un sommet européen consacré à la crise migratoire et qui réunissait les chefs d'État.

"Aujourd'hui, où vont les réfugiés ? Essentiellement en Allemagne, en Autriche et en Suède. L'Allemagne (...) a accueilli depuis le début de l'année plus de 500.000 personnes et le pays qui, rapporté à sa population, fait le plus pour les réfugiés, c'est la Suède", a poursuivi le président qui n'a pas manqué de rappeler que la France s'est engagée à accueillir 24.000 personnes en deux ans.

Ces propos interviennent après l'annonce de la signature d'un "plan d'action commun" entre l'Union européenne et la Turquie pour endiguer les flux migratoires. Ce dispositif va permettre à la Turquie d'accueillir plus de réfugiés en échange d'aides financières. "Il n'y a pas de montant qui a été fixé", a indiqué François Hollande en précisant qu'il "ne s'agit pas de donner de l'argent" mais qu'il "s'agit de savoir" comment ses fonds peuvent être utilisés. Selon lui, cet argent doit servir "à la création de centre de réfugiés" et à "la prise en charge des enfants". En attendant la derniers détails chiffrés, la Commission a d'ores et déjà prévu de dégager "500 millions d'euros sur ses moyens propres" pour "assurer de premières actions".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réfugiés Immigration Migrants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780121806
Réfugiés : "Ceux qui prétendent que nous serions envahis sont des manipulateurs", proteste François Hollande
Réfugiés : "Ceux qui prétendent que nous serions envahis sont des manipulateurs", proteste François Hollande
Le président de la République s'est exprimé lors d'une conférence de presse à l'issue d'un sommet européen consacré à la crise migratoire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/refugies-ceux-qui-pretendent-que-nous-serions-envahis-sont-des-manipulateurs-proteste-francois-hollande-7780121806
2015-10-16 03:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/H18YMtCoVbrlLnRuwqtemQ/330v220-2/online/image/2015/1016/7780121941_francois-hollande-lors-d-une-conference-de-presse-a-bruxelles-a-l-issue-d-un-sommet-europeen-sur-la-crise-migratoire-le-16-octobre-2015.jpg