1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme territoriale, D-day, G7 : la semaine très chargée de François Hollande
2 min de lecture

Réforme territoriale, D-day, G7 : la semaine très chargée de François Hollande

Le président de la République doit faire face à un planning très chargé sur les plans national et diplomatique.

François Hollande, le 30 mai 2014
François Hollande, le 30 mai 2014
Crédit : AFP
Romain Renner
Journaliste

L'Elysée ne lève pas le pied malgré l'approche de l'été. Cette première semaine du mois de juin est marquée par les nombreux rendez-vous diplomatiques et politiques de François Hollande, en pleine préparation des commémorations du débarquement et de sa réforme territoriale. Le tout sur fond de débat à propos du budget de l'armée.

Lundi 2 juin

Le président de la République démarre sa semaine par deux arbitrages délicats à rendre. La réunion du comité de défense à 14h30 lui permettra d'évaluer l'opportunité de baisser ou non les budgets de la Défense. 

S'il s'est engagé plusieurs fois à "sanctuariser" cette dépense, rien ne dit que François Hollande ne changera pas son fusil d'épaule. Il doit d'ailleurs s'entretenir avec son ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, à l'issue de cette réunion. Ce dernier avait déjà alerté Manuel Valls sur les dangers liés à une nouvelle diminution des budgets de l'armée.

Le chef de l'Etat doit également prendre une décision concernant la réforme territoriale. Fusion des régions, suppression des départements et élections locales sont au programme des discussions du jours. A François Hollande de décider de la manière dont il doit annoncer sa décision, le lendemain. Le Président pourrait notamment s'exprimer dans la presse quotidienne régionale.

Mardi 3 juin

À lire aussi

C'est un conseil stratégique de la dépense publique qui doit se réunir dès le 3 juin, à 9 heures, juste avant la tenue du Conseil des ministres. Le président de la République doit s'entretenir en fin de journée avec le ministre des Finances, Michel Sapin.

Mercredi 4 juin

C'est en milieu de semaine que démarrent les obligations diplomatiques de François Hollande. Le chef de l'État se rendra tout d'abord en Pologne pour célébrer les "25 ans de liberté polonaise" avant de mettre le cap sur Bruxelles pour participer au sommet du G7 durant deux jours.

Jeudi 5 juin

François Hollande participera à la deuxième journée du G7 avant de rentrer en France pour accueillir Elisabeth II, à 17 heures. L'accueil officiel de la reine d'Angleterre s'effectuera à l'Arc de Triomphe. Les deux chefs d'État s'entretiendront ensuite à l'Elysée, à l'heure où Britanniques et Français ont accordé leurs voix aux eurosceptiques pour les représenter au Parlement européen.

Des entretiens avec Vladimir Poutine et Barack Obama sont également prévus au programme.

Vendredi 6 juin

François Hollande assistera ensuite aux commémorations célébrant, à Caen, le soixante-dixième anniversaire du débarquement en Normandie, aux côtés de la reine Elisabeth II. Un dîner d'État est programmé dans la soirée.

Samedi 7 juin

Le Président achèvera sa semaine avec la fin de la visite d'État d'Elisabeth II au cours d'une journée moins riche que les précédentes. François Hollande et son homologue se rendront au marché aux fleurs. Le Président conclura sa semaine de rencontres par un entretien avec Tony Abbot, le premier ministre australien.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/