1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme du collège : Najat Vallaud-Belkacem fait un sans-faute à Lille
1 min de lecture

Réforme du collège : Najat Vallaud-Belkacem fait un sans-faute à Lille

REPLAY / RÉACTIONS - La ministre de l'Éducation nationale s'est rendue à Lille afin de vanter sa réforme du collège, devant les parents d'élèves de la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public.

Najat Vallaud-Belkacem, à l'Assemblée nationale, le 13 mai 2015.
Najat Vallaud-Belkacem, à l'Assemblée nationale, le 13 mai 2015.
Réforme du collège : Najat Vallaud-Belkacem fait un sans faute à Lille
01:20
Franck Antson & La rédaction numérique de RTL

Un moment de répit pour Najat Vallaud Belkacem. La ministre de l'Éducation nationale est sous le feu des critiques pour sa réforme du collège. Elle était confrontée aux parents d'élèves de la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) lors de leur congrès, à Lille.

Ces parents d'élèves sont loin d'être ralliés à sa cause. La ministre de l'Éducation a cependant réussi son grand oral. "Concentrons-nous sur la réforme du collège. Elle est nécessaire, juste et indispensable pour l'avenir de nos enfants", explique-t-elle. "Notre ministre sait être convaincanteElle a des arguments, même s'il l'on ne peut pas toujours être d'accord sur tout", estime une mère.

Les avis des parents d'élèves très partagés

Malgré certaines craintes, des délégués reconnaissent qu'il y a du bon dans cette réforme, notamment avec les nouveaux enseignements interdisciplinaires. "Le fait de débuter la seconde langue étrangère (plus tôt, ndlr), c'est l'évidence. On a beaucoup d'attentes en tant que parent", indique un père de famille. "Il est vrai que les collégiens ont du mal à s'intéresser aux matières parce qu'ils n'arrivent pas à projeter dans l'avenir ce à quoi ça va leur servir", note un autre.

Ancienne directrice d'école, Elizabeth est plus sceptique : "Je ne suis pas persuadée que tous les enfants seront intéressés par les langues dites anciennes. En sixième, est-ce que cela correspond à tous les profils, je ne sais pas. Quant aux classes bilangues, je trouvais ça bien qu'elles existent et qu'il y ait un choix". Malgré cela, cette étape se sera faite sans trop de remous, pour la ministre de l'Éducation.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/