3 min de lecture Éducation nationale

Réforme du collège : le vrai-faux sur les trois points les plus polémiques

REPLAY - Beaucoup de choses ont été dites sur la réforme du collège, ce qui plonge les parents d'élèves dans le flou. Voici quelques pistes pour y voir plus clair.

Micro RTL générique 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Réforme du collège : le vrai-faux sur les trois points les plus polémiques Crédit Image : AFP / DAMIEN MEYER | Crédit Média : Anaïs Bouissou | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou et Loïc Farge

La réforme du collège cristallise tous les reproches et tous les débats. Les critiques viennent de l'UMP - Nicolas Sarkozy en tête - et des syndicats, dont le principal syndicat enseignant : le Snes (une grève est d'ailleurs prévue le 19 mai prochain). Et voilà que des associations, des intellectuels et des François Hollande (comme Julien Dray sur RTL) montent au front.

Chacun y va de son commentaire. C'est donc l'occasion de démêler le vrai du faux sur quatre points précis du texte.

L'apprentissage des langues vivantes

L'un des gros sujets de crispation, c'est l'évolution des cours d'allemand. Les professeurs d'allemand dénoncent un abandon progressif de cette langue. L'ex-premier ministre Jean-Marc Ayrault a lui-même fait part de son inquiétude sur ce sujet. C'est pareil pour les autres langues vivantes, comme l'italien ou l'espagnol.

Vrai ou faux : les collégiens auront moins de langues vivantes ? C'est faux pour 9 élèves sur 10. L'apprentissage d'une seconde langue vivante va commencer en cinquième, soit un an plus tôt qu'aujourd'hui. Sur tout le collège, jusqu'en troisième, la très grande majorité des collégiens aura donc 54 heures de cours en plus.
Les 10% restants auront moins d'heures de langue vivante qu'aujourd'hui. On parle là des enfants qui apprenaient deux langues dès la 6e.

Le latin et le grec en danger ?

À lire aussi
Des enfants se rendent à l'école (illustration) éducation nationale
Rentrée 2019 : l'assurance scolaire est-elle obligatoire pour les enfants ?

Reproche suivant : le latin et le grec sont en danger. C'est une crainte notamment des professeurs de langues anciennes et de l'UMP.

Vrai ou faux : le latin et le grec enterrés ? C'est vrai que le traditionnel cours avec les déclinaisons à apprendre par cœur c'est fini. Latin et grec deviennent une matière qui s'appelle "langues et cultures de l'antiquité". Des cours où l'on ajoute du français et de l'histoire, pour remettre dans leur contexte les langues anciennes.
Les heures de cours de langues anciennes seront réduites, mais l'enseignement sera ouvert à plus d'élèves. Ça c'est la réforme de base. Maintenant, pour calmer les critiques, le ministère permet aux collèges qui le souhaitent de proposer une option supplémentaire de latin et de grec. 

Islam obligatoire au collège, christianisme facultatif ?

Vrai ou c'est faux : les cours d'histoire du christianisme seront en option, alors que l'histoire de l'Islam sera obligatoire ?

C'est faux. Histoire du christianisme et histoire de l'islam seront obligatoires dans les futurs programmes scolaires, comme c'est déjà le cas aujourd'hui. On peut faire un vrai reproche sur ce projet de programmes : il est jargonneux. On n'y comprend tellement rien qu'il va être remanié.

Najat Vallaud-Belkacem tient le cap

Avec ces critiques en cascade, semaines après semaines, on se demande qui soutient encore cette réforme. 

Vrai ou faux : la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, est lâchée par tout le monde ?

À l'heure actuelle, c'est faux. Le président François Hollande l'a défendue mercredi, le Premier ministre Manuel Valls la veille. Des communiqués du PS parlent d'une "réforme positive", même si, on l'a vu avec Julien Dray, tout le monde à gauche n'est pas d'accord. 

Ensuite, des professeurs, des parents d'élèves et plusieurs syndicats continuent de soutenir le collège "nouvelle génération". Ce qui fait dire dans l'entourage de la ministre qu'il est hors de question d'enterrer cette réforme. On dit même que ce serait une catastrophe. Si tout va bien le décret d'application sera publié fin mai.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Collège Najat Vallaud-Belkacem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778203656
Réforme du collège : le vrai-faux sur les trois points les plus polémiques
Réforme du collège : le vrai-faux sur les trois points les plus polémiques
REPLAY - Beaucoup de choses ont été dites sur la réforme du collège, ce qui plonge les parents d'élèves dans le flou. Voici quelques pistes pour y voir plus clair.
https://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-du-college-le-vrai-faux-sur-les-trois-points-les-plus-polemiques-7778203656
2015-05-07 08:44:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lQULtptQBwnV8_m3utU2EQ/330v220-2/online/image/2014/0615/7772646287_une-classe-du-college-de-tinteniac-pres-de-rennes-le-23-septembre-2011.jpg