2 min de lecture Société

Réforme du collège : la fin des classes européennes suscite la discorde

L'annonce de la fin des classes européennes dans la réforme du collège suscite l'ire des syndicats de professeurs et de certains responsables politiques.

Une classe de collège (illustration)
Une classe de collège (illustration) Crédit : AFP / DAMIEN MEYER
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La réforme du collège, qui entrera en vigueur à la rentrée 2016, n'est pas prête de faire consensus. Objet de la critique, la suppression annoncée des classes européennes, sections d'excellence dans l'apprentissage des langues vivantes. Dans ces classes, les élèves apprennent les langues vivantes de manière intensive, dès la sixième et certains autres cours peuvent être dispensés en anglais ou une autre langue qu'ils ont choisie.

La réforme aura pour conséquence la disparition de nombreuses classes bi-langues

Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre
Partager la citation

L'ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault a exprimé son "inquiétude" concernant l'apprentissage de la langue allemande dans une lettre à la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem. "La réforme aura pour conséquence la disparition de nombreuses classes bi-langues où l'allemand était enseigné uniquement à partir de la 6e et non dès les classes de primaire", relève Jean-Marc Ayrault, lui-même ancien professeur d'allemand. Ces classes bi-langues "ont permis à l'allemand de rester la 3e langue vivante enseignée en France" et cet enseignement se situe "au cœur de la coopération franco-allemande", poursuit l'ancien Premier ministre.

Dans sa lettre de réponse, la ministre de l'Éducation estime au contraire que l'apprentissage de l'allemand sera "conforté, renforcé" à travers la réforme. "J'ai décidé qu'à compter de la rentrée 2016 l'apprentissage de la première langue vivante étrangère commencerait dès le cours préparatoire (CP) pour tous les élèves. Cet enseignement continu tout au long de la scolarité obligatoire contribuera à élever le niveau des élèves français en langue vivante étrangère, à l'oral comme à l'écrit". La ministre de l'Éducation reste cependant muette sur les possibilités offertes aux élèves scolarisés dans les écoles élémentaires ne proposant que l'anglais comme langue vivante. 

Appel à la grève le 19 mai

Une intersyndicale FSU, FO, SNALC, CGT et Sud appelle les enseignants à la grève le 19 mai contre la réforme du collège, selon un communiqué du Syndicat national des lycées et collèges. Les syndicats critiquent le projet "fondé sur l'autonomie des établissements et la multiplication des hiérarchies intermédiaires sous l'autorité du chef d'établissement" et la "mise en concurrence" entre disciplines, enseignants et établissements.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Société Éducation nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants