2 min de lecture Emploi

SNCF : "L'emploi à vie devrait être la normalité", dit Martinez sur RTL

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT, qui a envoyé un rapport de 70 pages pour une "vraie réforme" de la SNCF, attend d'être reçu par le gouvernement avant la réunion intersyndicale prévue le 15 mars.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Philippe Martinez était l'invité de RTL Crédit Image : Camille Kaelblen / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Un blocage du pays est-il à attendre ? Alors que le gouvernement a affiché ses ambitions en matière de réforme de la SNCF, la gronde ne cesse de monter dans les rangs des syndicats. En première ligne ? Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT. Ce dernier a notamment envoyé un rapport de 70 pages à Édouard Philippe afin qu'une "vraie réforme" soit entreprise.

Et il espère bien être entendu alors qu'une réunion syndicale est prévue le 15 mars prochain afin de fixer la ligne de route de la contestation, avant une première journée d'action le 22 mars. "Nous attendons des nouvelles du Premier ministre. Il ne faut pas uniquement lire les rapports qui nous intéressent, il faut accepter la contradiction et nous souhaitons qu'il nous reçoive pour étudier le rapport", explique Philippe Martinez, invité de RTL. Édouard Philippe a entendu le message. Le Premier ministre recevra le leader de la CGT mardi 13 mars.

"Quelqu'un qui prône le dialogue et la concertation, ça me paraîtrait une évidence qu'il reçoive la CGT et qu'il discute des propositions de la CGT, poursuit-il. Je me fie à ce qu'il dit, mais si ce n'est pas le cas, ça montrerait le vrai visage du gouvernement". Une telle position et une telle attitude remettrait en cause "l'idée même du dialogue et de l'écoute".

À lire aussi
Dans les bureaux d'une entreprise (Illustration) travail
Emploi : pourquoi les cadres n'hésitent plus à démissionner

La normalité ce n'est pas d'être au chômage, c'est d'avoir un emploi

Philippe Martinez
Partager la citation

Outre la privatisation de la SNCF, les syndicats dénoncent ouvertement la remise en cause du statut de cheminot. "Pourquoi considérer que c'est à cause du statut qu'il y a des problèmes de trains en retard, de trains qui ne partent pas, de trains qui sont obligés de ralentir ? Le problème de la SNCF, c'est le manque d'investissements", critique-t-il.

Et si les Français sont majoritairement favorable à cette réforme, Philippe Martinez défend de son côté "l'emploi à vie". "Cela devrait être dans les mœurs. Nous considérons que la normalité ce n'est pas d'être au chômage, c'est d'avoir un emploi. Et les personnes souhaitant rester toute leur vie dans la même entreprise devraient pouvoir le faire. L'emploi à vie devrait être la normalité", lance-t-il défendant également un tel statut dans les entreprises privées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Transports SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792582462
SNCF : "L'emploi à vie devrait être la normalité", dit Martinez sur RTL
SNCF : "L'emploi à vie devrait être la normalité", dit Martinez sur RTL
INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT, qui a envoyé un rapport de 70 pages pour une "vraie réforme" de la SNCF, attend d'être reçu par le gouvernement avant la réunion intersyndicale prévue le 15 mars.
https://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-de-la-sncf-l-emploi-a-vie-devrait-etre-la-normalite-dit-martinez-7792582462
2018-03-12 08:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TCfjNFfkFb5tRc3vnHfxdw/330v220-2/online/image/2018/0312/7792582575_philippe-martinez-invite-de-rtl-le-12-mars-2018.jpg