1 min de lecture Chômage

Assurance chômage : pas de négociation dans l'immédiat, assure l'Elysée

Une négociation sur l'assurance chômage, réclamée par Emmanuel Macron dimanche, aura lieu "le moment venu" mais "pas immédiatement", a assuré l'Élysée.

François Hollande
François Hollande Crédit : SAFIN HAMED / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La négociation sur l'assurance chômage "viendra le moment venu", a déclaré l'Élysée ce lundi 13 octobre. L'exécutif réagissait aux propos polémiques du ministre de l'Économie Emmanuel Macron tenus dans le JDD dimanche 12 octobre, assurant qu'il ne fallait pas avoir de "tabou" sur la question.

"S'agissant de l'assurance chômage, il y a bien un problème de déficit, mais la négociation sur le sujet viendra le moment venu, pas immédiatement", a déclaré l'Élysée. Cette "question relève de la responsabilité des partenaires sociaux en lien avec l'Etat".

Négociations avec les partenaires sociaux

"Une convention a été signée en 2014 et une date a été fixée par les partenaires sociaux pour un nouveau rendez-vous en 2016", rappelle l'Elysée. D'ici là "il y a beaucoup de sujets de négociations à l'agenda des partenaires sociaux, notamment la négociation en cours sur la modernisation du dialogue social".

À lire aussi
Un magasin Leclerc (illustration) économie
Les infos de 7h - Pourquoi Bercy réclame une amende record à Leclerc ?

Dans une interview au Journal du Dimanche, le ministre de l'Economie a estimé qu'il ne devait "pas y avoir de tabou ni de posture" sur l'assurance chômage. "L'assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d'euros; quel responsable politique peut s'en satisfaire?", avait poursuivi Emmanuel Macron. La réforme actuelle est "insuffisante" mais il appartient "aux partenaires sociaux (...) de faire avancer les choses".

Les "totems" de la gauche

Le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis avait alors sèchement réagi : "La gauche n'a pas de tabous, mais elle a quelques totems, en particulier le fait que quand le président de la République s'exprime, les ministres appliquent".

François Hollande avait souligné jeudi 9 octobre qu'il y avait "suffisamment de sujets pour que nous soyons bien occupés et que nous montrions que nous faisons des réformes utiles à l'emploi", recadrant des propos attribués à Manuel Valls selon lesquels la question du montant et de la durée de l'indemnisation chômage en France devait "être reposée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774794528
Assurance chômage : pas de négociation dans l'immédiat, assure l'Elysée
Assurance chômage : pas de négociation dans l'immédiat, assure l'Elysée
Une négociation sur l'assurance chômage, réclamée par Emmanuel Macron dimanche, aura lieu "le moment venu" mais "pas immédiatement", a assuré l'Élysée.
https://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-de-l-assurance-chomage-pas-immediatement-assure-l-elysee-7774794528
2014-10-13 09:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zqJhzPlkYEeJK0RaaAxF-w/330v220-2/online/image/2014/0913/7774281146_francois-hollande-a-erbil-en-irak-le-12-septembre-2014.jpg