1 min de lecture Édouard Philippe

Référendum en Nouvelle-Calédonie : des "enjeux considérables", dit Édouard Philippe

Le Premier ministre a fait sa première déclaration à la presse depuis Nouméa, samedi 2 décembre, à moins d'un an du référendum sur l'indépendance de l'archipel.

Édouard Philippe, le 20 juillet 2017
Édouard Philippe, le 20 juillet 2017 Crédit : NICOLAS MESSYASZ/SIPA
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

C'est un "processus unique dans notre histoire". Édouard Philippe a fait sa première déclaration à la presse depuis Nouméa, samedi 2 décembre. Le Premier ministre était très attendu en Nouvelle-Calédonie, un an avant le référendum qui doit statuer sur l'indépendance de l'archipel. Une visite de quatre jours, pour apaiser la situation politique du Caillou, perturbée depuis trois mois par des querelles internes à la droite - majoritaire -, qui vient d'élire son nouveau président, Philippe Germain.

"J'arrive ici à une époque où les enjeux pour la Nouvelle-Calédonie sont considérables. On est à la fin d'un processus démarré en 1988 et accéléré en 1998 et qui permet à l'ensemble des parties calédoniennes de travailler ensemble et d'imaginer quelle sera leur futur commun", a-t-il déclaré après un dépôt de gerbe au monument aux morts de Nouméa.

"L'État est un acteur du processus, il lui incombe à lui comme aux autres parties de faire en sorte que ce processus unique dans notre histoire puisse se dérouler calmement", a-t-il ajouté. 

Une visite attendue et décisive

Il poursuivra son déplacement par une rencontre avec la maire de Nouméa Sonia Lagarde et les élus de la province sud - où se trouve Nouméa - et un échange avec son président Philippe Michel (Calédonie ensemble). Parmi les points forts de sa première journée, il doit aussi participer, en présence du judoka Teddy Riner, actuellement dans l'archipel, à une cérémonie de désignation des "ambassadeurs de l'inscription sur les listes électorales", sujet extrêmement sensible pour pouvoir participer au référendum sur l'indépendance.

À lire aussi
Édouard Philippe, le 12 septembre 2019 réforme des retraites
Retraites : "La bataille sera extrêmement difficile à gagner", dit Alain Duhamel

Dans l'après-midi, le Premier ministre participera à une réunion du groupe de travail du comité des signataires de l'accord de Nouméa, qui doit notamment se pencher sur la formulation de la question qui sera posée aux électeurs, ainsi que sur l'organisation de la campagne électorale et la date du référendum. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Édouard Philippe Nouvelle-Calédonie Indépendance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791232616
Référendum en Nouvelle-Calédonie : des "enjeux considérables", dit Édouard Philippe
Référendum en Nouvelle-Calédonie : des "enjeux considérables", dit Édouard Philippe
Le Premier ministre a fait sa première déclaration à la presse depuis Nouméa, samedi 2 décembre, à moins d'un an du référendum sur l'indépendance de l'archipel.
https://www.rtl.fr/actu/politique/referendum-en-nouvelle-caledonie-des-enjeux-considerables-dit-edouard-philippe-7791232616
2017-12-02 05:57:24
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gmDxFgOLwoH4huJcf3il5g/330v220-2/online/image/2017/1122/7791078186_edouard-philippe-le-20-juillet-2017.jpg