2 min de lecture Emploi

Rebsamen "ne croit pas du tout" au cabinet noir dénoncé par Fillon

REPLAY - L'ancien ministre du Travail dénonce la démarche accusatrice de François Fillon jeudi 23 mars sur le plateau de "L'Émission politique" et prône son retrait de la campagne.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
François Rebsamen "ne croit pas du tout" au cabinet noir dénoncé par Fillon Crédit Image : LIONEL BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

"C'est triste pour la démocratie, ce que l'on est en train de vivre en France en ce moment." L'ancien ministre du Travail François Rebsamen dit "ne pas croire du tout" aux accusations de cabinet noir élyséen portées par François Fillon à la télévision, jeudi 23 mars. François Rebsamen prend la défense du président Hollande. "S'il y a un homme honnête en la matière - il a d'autres qualités, mais celle-là c'est sa première, il est honnête et intègre - c'est François Hollande", estime-t-il. Pour lui, François Fillon "a réactivé un vieux démon de la politique française qui consiste à laisser penser qu'il y a aurait un cabinet noir à l'Élysée", une idée "totalement inenvisageable sous la présidence de François Hollande".

François Rebsamen considère que François Fillon n'a plus sa place dans la campagne présidentielle. "Il a trahi sa parole et c'est ça, pour moi, qui le disqualifie", estime-t-il. "Il avait pris l'engagement, s'il était mis en examen, de ne plus être candidat. Il a été mis en examen, il est toujours candidat. Je considère que quelqu'un qui renie sa parole ne peut pas continuer à être président de la République", affirme François Rebsamen. 

"Depuis, d'autres affaires se sont surajoutées et, à chaque fois, il regrette, comme s'il s'achetait des indulgences", analyse l'ancien ministre, qui revient notamment sur l'affaire des costards offerts par Robert Bourgi au candidat de la droite. "La justice est indépendante mais ça, je crois que François Fillon a du mal à l'accepter", estime François Rebsamen, rappelant que celui-ci avait demandé à Jean-Pierre Jouyet d'accélérer les procédures contre Nicolas Sarkozy. "Je pense qu'il y a une conception chez cet homme de la justice qu'elle doit répondre aux sollicitations du pouvoir public politique. Ce n'est pas du tout le cas aujourd'hui et moi je dis, il vaut mieux qu'il arrête." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi François Fillon François Rebsamen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787811311
Rebsamen "ne croit pas du tout" au cabinet noir dénoncé par Fillon
Rebsamen "ne croit pas du tout" au cabinet noir dénoncé par Fillon
REPLAY - L'ancien ministre du Travail dénonce la démarche accusatrice de François Fillon jeudi 23 mars sur le plateau de "L'Émission politique" et prône son retrait de la campagne.
https://www.rtl.fr/actu/politique/rebsamen-ne-croit-pas-du-tout-au-cabinet-noir-denonce-par-fillon-7787811311
2017-03-24 19:19:33
https://cdn-media.rtl.fr/cache/A_gcxQQyvCQthwhqF_plLA/330v220-2/online/image/2015/0730/7779268082_francois-rebsamen-le-1er-juin-2015-a-paris.jpg