3 min de lecture La France insoumise

Raquel Garrido, l'électron libre qui détonne chez la France insoumise

PORTRAIT - L'avocate Raquel Garrido, figure éminente de la France insoumise, occupe l'espace médiatique et devient une cible de choix pour l'opposition.

CHOQUET_245x300 L'Homme du jour Isabelle Choquet iTunes RSS
>
L'Homme du jour du 04 octobre 2017 Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
et Isabelle Choquet

Elle est partout. Raquel Garrido écume les plateaux de télévision et multiplie les duplex. Elle revêt même la casquette de chroniqueuse dans Les Terriens du dimanche !, le talk-show hebdomadaire de Thierry Ardisson sur C8. Ses interventions sont tout aussi nombreuses sur Internet, où elle tient notamment un blog.

Il y a peu, tous ses passages dans la lucarne étaient relayés sur la chaîne YouTube qu'elle partage avec son compagnon Alexis Corbière. Surtout, elle tient un compte Twitter particulièrement actif, avec plus de 30.000 tweets et 31.500 abonnés. Cette occupation de l'espace médiatique n'est pourtant que très récente pour cette "insoumise à la monarchie présidentielle", dixit sa biographie sur le réseau social aux gazouillis.

Née à Valparaiso au Chili, dans une famille pro-Allende en plein coup d'État du général Pinochet, cette avocate de profession migre en France à l'âge de 14 ans. Après avoir notamment intégré l'UNEF-ID à la fac de Nanterre, elle se rapproche de Jean-Luc Mélenchon durant ses études à Paris, dans les années 1990. Avec lui, l'idylle politique a presque un quart de siècle. Pour lui, elle a mis de côté sa carrière et sa vie de famille. "Nos enfants ont été dans un état d'abandon", confie-t-elle à franceinfo.

Porte-parole bénévole

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon lors de l'assemblée représentative de La France Insoumise, le 23 juin 2019 La France insoumise
Jean-Luc Mélenchon "s'auto-intronise et s'accorde l'absolution", observe Alain Duhamel

De fil en aiguille, son aisance à s'exprimer et défendre ses idées lui a permis de devenir porte-parole de la candidature du leader de la France insoumise durant l'élection présidentielle. La courbe de notoriété de Raquel Garrido suit alors la montée en puissance de la couverture médiatique de l'événement, ainsi que l'ascension fulgurante dans les sondages du futur quatrième homme.

Le soufflet n'est donc pas retombé après la présidentielle et les législatives. Malgré l'entrée de 17 députés à l'Assemblée nationale, dont certains comme François Ruffin et Adrien Quatennens démontrent également de certaines qualités oratoires, Raquel Garrido demeure une personnalité incontournable de La France insoumise.

Aujourd'hui, elle n'y exerce pourtant pas de responsabilités à proprement parler. "Je ne suis pas élue, je n'ai jamais gagné un seul centime de la politique. Même quand j'étais oratrice nationale pendant la campagne présidentielle, je ne gagnais pas un seul centime par le mouvement. J'étais bénévole", clamait-elle au micro de RTL.

Jean-Luc Mélenchon insiste également sur la liberté de sa "lieutenante". "Elle exprime son propre point de vue, comme elle l’entend. Elle n’est pas mandatée. Ni par moi ni par personne. Contrairement à ceux qui comme Le Canard enchaîné en font l’improbable 'numéro 2' du mouvement, elle n’y a aucun mandat", martelait-il sur son blog, tout en se disant tout de même "flatté" lorsqu'elle est décrite comme étant sa "porte-parole".

Les critiques fusent

Participer autant au jeu médiatique n'est toutefois pas sans risque. Le principal n'est autre que de devenir une cible de choix pour les critiques. Particulièrement depuis la fin de la campagne présidentielle, son nom est associé à diverses polémiques plus ou moins significatives.

Certaines sont liées à ses déclarations, quand elle prédit le succès de la manifestation du 23 septembre dans une émission enregistré deux jours avant sa tenue, ou alors quand elle réagit sans tarder sur Twitter à l'effondrement d'une barrière lors du match de football Amiens-Lille. Elle se retrouve, aussi, dans le viseur du Canard Enchaîné, qui l'épingle pour ses cotisations sociales impayées auprès de l'Ordre des avocats.

Parfois, ce sont aussi ses choix qui interpellent. Pourfendeuse du capitalisme, elle a accepté de rejoindre C8, l'un des étendards de Vincent Bolloré. Pour cette chaîne, elle pose d'ailleurs la première question de la conférence de presse d'Édouard Philippe et de Muriel Pénicaud pour la présentation des ordonnances de la réforme du Code du travail.

Elle vous démolit avec des notes de salsa dans la voix.

Un adversaire de Raquel Garrido
Partager la citation

Vilipendée pour ce qui s'apparente à un mélange des genres, elle n'a cependant pas d'état d'âme : l'important, c'est de porter la bonne parole insoumise. "Ce qui compte, c’est d’avoir une des nôtres au cœur du système pour pouvoir le perturber", souffle d'ailleurs Sophia Chikirou, conseillère en communication de La France insoumise, à Libération. Le résultat est redoutable, comme le reconnaît un adversaire, dans les colonnes de Tecknikart : "Elle vous démolit avec des notes de salsa dans la voix". 

Les attaques de ses détracteurs semblent être une aubaine pour les insoumis. Ils les catalysent en argument politique pour dénoncer le système qu'ils combattent. "L’arrivée de Raquel Garrido sur C8 a polarisé la hargne de la caste", écrivait Jean-Luc Mélenchon. À son sujet, l'élu ne tarit pas d'éloges : "Elle a du talent", "elle est cultivée", "elle a une longue expérience de l'engagement intellectuel", "elle sait ordonner et exprimer un point de vue sans jargonner ou être pédante".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La France insoumise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790368447
Raquel Garrido, l'électron libre qui détonne chez la France insoumise
Raquel Garrido, l'électron libre qui détonne chez la France insoumise
PORTRAIT - L'avocate Raquel Garrido, figure éminente de la France insoumise, occupe l'espace médiatique et devient une cible de choix pour l'opposition.
https://www.rtl.fr/actu/politique/raquel-garrido-l-electron-libre-qui-detonne-chez-la-france-insoumise-7790368447
2017-10-04 20:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UiO0kVHIcoNgjkKSdDdIBw/330v220-2/online/image/2017/0831/7789915425_raquel-garrido.jpg