2 min de lecture Ségolène royal

Rapprochement Royal-Macron : "Cela ne me pose pas de problème", répond Kanner

INVITÉ RTL - Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports est revenu sur le premier débat de la primaire de la gauche.

Stéphane Carpentier L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Rapprochement Royal-Macron : "Cela ne me pose pas de problème", répond Kanner Crédit Image : Frédéric Bukajlo | Crédit Média : Bernard Poirette | Date :
La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Ludovic Galtier

Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner participera au Forum "La France s'engage" ce dimanche 15 janvier à Paris. Aux côtés du chef de l'État, il récompensera quinze projets jugés innovants au Carreau du temple. Regrette-t-il la décision de François Hollande de renoncer à briguer un second mandat ? "J'ai toujours soutenu François Hollande. Ça a été pour moi une meurtrissure de voir le 1er décembre qu'il n'était pas candidat, mais en même temps il a pris cette décision en estimant que sa personne pouvait être un frein à la présence de la gauche au second tour", analyse au micro de RTL ce soutien de Manuel Valls à la primaire de la gauche.

Contrairement à lui, Ségolène Royal ne s'est pas encore officiellement prononcée pour tel ou tel candidat. Elle multiplie toutefois les signes d'un potentiel ralliement à Emmanuel Macron. "Cela ne me pose pas de problème. Tout le monde sait que Ségolène Royal a toujours eu un statut particulier au sein du gouvernement", oppose-t-il. Et de répéter les éléments de langage de la gauche pour éviter un duel Fillon-Le Pen le 7 mai : "L'objectif, c'est d'éviter un débat entre une droite très dure, celle de François Fillon, celle de la purge, celle d'une punition, et une extrême-droite, celle du repli et de l'impasse."

Il n'y a aucune raison que les JO nous échappent cette fois

Patrick Kanner, ministre des Sports
Partager la citation

Au sujet de la candidature de Paris aux Jeux olympiques de l'été 2024, Patrick Kanner, casquette de ministre des Sports vissée sur la tête, "pense qu'on est bien parti" pour les organiser au profit de Los Angeles et Budapest. "Le dossier est très bon, il est maîtrisé financièrement, il est remarquable sur le plan technique, il y a une vraie mobilisation nationale." La candidature est notamment financée par l'État (1 milliard d'euros) et les collectivités territoriales (500 millions d'euros). "Il n'y a aucune raison que cela nous échappe cette fois", conclut le ministre, très optimiste. Le Comité international olympique rendra sa décision le 13 septembre à Lima (Pérou).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ségolène royal Emmanuel Macron Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786741070
Rapprochement Royal-Macron : "Cela ne me pose pas de problème", répond Kanner
Rapprochement Royal-Macron : "Cela ne me pose pas de problème", répond Kanner
INVITÉ RTL - Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports est revenu sur le premier débat de la primaire de la gauche.
https://www.rtl.fr/actu/politique/rapprochement-royal-macron-cela-ne-me-pose-pas-de-probleme-repond-kanner-7786741070
2017-01-15 10:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iX34K0Z41z8IDFD8eiAKmQ/330v220-2/online/image/2016/1202/7786087055_patrick-kanner-le-2-decembre-2016.JPG