1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Radicalisation dans le sport amateur : "Nous veillons à ce que ce type de comportements ne puisse pas se généraliser", dit François Hollande
1 min de lecture

Radicalisation dans le sport amateur : "Nous veillons à ce que ce type de comportements ne puisse pas se généraliser", dit François Hollande

REPLAY / INVITÉ RTL - Selon le chef de l'État, "le sport est une formidable école pour lutter contre la violence et le fanatisme sauf s’il est détourné".

François Hollande à l'antenne de RTL
François Hollande à l'antenne de RTL
Crédit : Romain BOE / Abaca Press pour RTL
François Hollande sur la radicalisation dans le sport amateur : "Nous veillons à ce que ce type de comportements ne puisse pas se généraliser"
02:54
François Hollande a répondu aux questions des auditeurs, lundi 19 octobre
28:02
Conférence social, crise à Air France, réformes régimes des retraites : François Hollande a fait le bilan de l'action de l'État sur RTL.
27:00
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani

François Hollande était l'invité de #RTLMatin ce lundi 19 octobre. Le président de la République a notamment répondu à des questions d'auditeurs. L'un d'eux, Jacques, a souhaité revenir sur les affaires de radicalisation et prosélytisme dans quelques clubs de football amateur, surveillés par le renseignement intérieur, révélées quelques jours auparavant

Selon François Hollande, "le sport est une formidable école pour justement lutter contre la violence et le fanatisme, sauf s’il est détourné. Et c’est là que nous devons intervenir. Il n’y a pas de cas général mais il y a suffisamment de cas particuliers qui laissent penser qu'il y a des tentatives d'utiliser un certain nombre de clubs, de compétition, pour faire un travail de prosélytisme."

La rédaction vous recommande

Les associations (coupables de prosélytisme) seront condamnées

François Hollande, sur RTL

"Il y a toujours eu des clubs qui pouvaient, parfois, avoir des connotations communautaires, déclare François Hollande. Nous avons veillé à ce que ce type de comportement ne puisse pas être généralisé dans certaines fédérations." François Hollande a évoqué les risques d'enrôlement dans des activités terroristes. "Mais il ne s'agit plus de ça. Il s'agit de tentative de détourner des jeunes et de les emmener vers d'autres activités que le sport. Ça, ce serait extrêmement grave. Je peux vous assurer que nous sommes d'une extrême vigilance et que les associations dans ce cas seront proscrites et les auteurs, condamnés."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/