1 min de lecture Les Républicains

"Race blanche" : Nicolas Sarkozy n'en démord pas avec Nadine Morano

REPLAY - Nicolas Sarkozy et Nadine Morano se livrent une bataille à coup de déclarations publiques, ce qui exaspère l'ancien chef de l'État.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Bataille de déclaration entre Sarkozy et Morano Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier et Ryad Ouslimani

La bataille entre Nadine Morano et Nicolas Sarkozy n'en finit pas de prolonger la polémique sur les déclarations de l'eurodéputée concernant la France "pays de race blanche". L'ancien chef de l'État serait exaspéré par les propos de l'ancienne ministre déléguée au journal de 20h de TF1, donnant des leçons au leader de sa formation politique. 

Samedi 10 octobre, le chef des Républicains est revenu à la charge au siège même du parti. "Je n'accepterai jamais que les républicains que nous sommes tombions dans la caricature, parce que la caricature rend service à M. Hollande et à Mme Le Pen", a tenu à préciser Nicolas Sarkozy. Lançant une pique non voilée à Nadine Morano, il a même précisé : "Vous êtes les bienvenus chez les Républicains, vous êtes les bienvenus quelle que soit votre couleur de peau".

Un discours d'ouverture, modéré, qui pourrait avoir comme contrecoup de le couper d'une base radicale. Une visite en Meurthe-et-Moselle, le fief de Nadine Morano, serait envisagée avec pour but d'avoir le dernier mot dans cette bataille des déclarations. Un service que ne lui rendra pas l'eurodéputée qui tiendra une réunion public devant ses soutiens ce dimanche 11 octobre à 17H. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Nadine Morano Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants