1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Gouvernement Valls 2 : Emmanuel Macron, l'ex-banquier d'affaires propulsé à Bercy
3 min de lecture

Gouvernement Valls 2 : Emmanuel Macron, l'ex-banquier d'affaires propulsé à Bercy

PORTRAIT - Le nouveau ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a réalisé une ascension fulgurante. À 36 ans, il a déjà connu plusieurs vies.

Emmanuel Macron et le Président Hollande, le 26 août 2014.
Emmanuel Macron et le Président Hollande, le 26 août 2014.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Gouvernement Valls II : portrait d'Emmanuel Macron
00:00:59
La rédaction numérique de RTL & AFP

Esprit brillant, CV vertigineux et allures de gendre idéal, Emmanuel Macron promet de marquer de l'empreinte de sa jeunesse et de sa fougue le ministère de l'Économie où il succède, à 36 ans, à Arnaud Montebourg, sans avoir jamais été élu.

Ancien travailleur de l'ombre à l'Élysée, il fut conseiller de François Hollande sur les questions économiques et financières et secrétaire général adjoint de la présidence depuis la première heure et jusqu'au printemps.

Sorti des meilleures écoles

Tout jeune, Emmanuel Macron enfile les diplômes comme des perles : lycée Henri IV, Sciences Po, ENA (promotion Léopold Sédar Senghor) et DEA de philosophie politique consacré à Hegel après un détour par Machiavel dont il ne manquera pas de se souvenir dans les couloirs florentins de Bercy.

De 1999 à 2001, il s'offre une parenthèse philosophique, assistant de Paul Ricoeur, l'un des plus grands penseurs du siècle dernier. De l'ENA, qu'il intègrera dans la foulée, il sortira inspecteur des Finances.

À lire aussi

En 2007, il sera rapporteur général adjoint de la Commission pour la libération de la croissance française, présidée par Jacques Attali, l'ancien conseiller spécial de François Mitterrand qui le présentera à François Hollande. "Depuis, avec Hollande, ils ne se sont pour ainsi dire plus quittés", confie l'entourage du chef de l'Etat.

Il est à ses côtés pour la primaire socialiste, à ses côtés encore pour élaborer son programme présidentiel dont il chiffrera les mesures, jouant, selon un proche, "un rôle clef" dans la campagne.

La banque Rotschild comme marchepied

Emmanuel Macron a été banquier d'affaires, chez Rothschild, où il a grimpé les échelons quatre à quatre pour devenir associé-gérant en 2012.

Mais quand François Hollande s'empare de l'Elysée, il lâche la banque pour le palais présidentiel et un bureau d'angle lumineux. C'est ici, dans l'ombre, qu'il sera à la manœuvre, travaillant notamment sur le fameux pacte de responsabilité, qu'il sera chargé de mettre en oeuvre dans le semaines et les mois qui viennent.

Lorsqu'il quitte l'Elysée en juin, c'est pour, dit-il, "prendre du recul", des vacances avec son épouse, de 20 ans son aînée et qui fut sa prof de français. 

Une personnalité qui plaît à ses collaborateurs, pas à l'aile gauche du PS

"En deux ans à l'Elysée, il a fait la démonstration de ses qualités professionnelles, politiques sur tous les dossiers industriels stratégiques du mandat: d'Alstom à Florange en passant par SFR, PSA", commente encore l'un de ses anciens camarades de promotion à l'ENA. "Et en tant que secrétaire général adjoint, il a été l'un des inspirateurs du socialisme de l'offre", ajoute-t-il.

"Il est jeune et, le plus important, il a toute la confiance du président", résume un autre. Emmanuel Macron a un atout supplémentaire : c'est un proche de Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l'Elysée qui a annoncé dans un sourire sa nomination à la tête du ministère de l'Economie.

"C'est quelqu'un qui écoute, explique à RTL Laurence Parizot, l'ex-patronne du Medef. Il est curieux, il essaie de comprendre. Il est tourné vers les autres", résume la vice-présidente du groupe Ifop.

Mais sa nomination à Bercy est considérée comme une provocation par toute une partie de la gauche, puisqu'il est l’emblème du tournant social-démocrate de François Hollande, décrié notamment par les frondeurs.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/