1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Quel est ce "cabinet noir" dont parle François Fillon ?
1 min de lecture

Quel est ce "cabinet noir" dont parle François Fillon ?

DÉCRYPTAGE - Le candidat de la droite a accusé François Hollande d'être à l'origine des fuites dans la presse sur ses affaires judiciaires, s'appuyant sur un livre pas encore sorti.

François Fillon dans "L'Émission Politique", du 23 mars 2017
François Fillon dans "L'Émission Politique", du 23 mars 2017
Crédit : Capture d'écran France 2
Quel est le "cabinet noir" évoqué par François Fillon ?
02:22
Quel est le "cabinet noir" évoqué par François Fillon ?
02:48
Dominique Tenza & Léa Stassinet

C'est la séquence dont tout le monde parle depuis jeudi soir. François Fillon, a dénoncé "un scandale d'État", mettant en cause le Président de la république, sur le plateau de L'émission politique, sur France 2. Le candidat de la droite a ainsi accusé François Hollande d'être à la tête d'un "cabinet noir" qui organiserait les fuites dans la presse sur ses affaires judiciaires. Pour François Fillon, le Président utiliserait l'appareil d'État pour torpiller sa candidature

Et avant même la fin de l'émission, l'Élysée a publié un communiqué dans lequel le Président "condamne avec la plus grande fermeté ces allégations mensongères. Le seul scandale ne concerne pas l'État mais François Fillon qui devra en répondre devant la justice". L'exécutif rappelle enfin qu'il n'est "jamais, jamais intervenu dans aucune procédure". 

Alors sur quoi s'appuie François Fillon pour tenir de tels propos ? Sur un livre, écrit par des journalistes du Canard enchaîné, et qui n'est pas encore sorti. L'un des auteurs de Bienvenue Place Beauveau... Les secrets inavouables d'un quinquennatDidier Hassoux, co-auteur, a tenu à tempérer les accusations du candidat dans la foulée. Pourtant, dans cette enquête minutieuse, les auteurs évoquent "une structure clandestine". Plus loin, il est écrit noir sur blanc : "Hollande a su en tirer profit", à propos des services de l'État. 

Au fil des 240 pages, les auteurs rapportent également comment François Hollande a tenté de piéger Manuel Valls en allant faire photographier l'un des proches de l'ancien Premier ministre à la terrasse d'un café. Les journalistes du Canard enchaîné décrivent "la machine policière française" comme "opaque", et n'hésitent pas à dire que François "Hollande et ses ministres ont tenté de s'en servir à des fins politiques", sans utiliser le conditionnel. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/