2 min de lecture Nicolas Hulot

Quel avenir pour Nicolas Hulot, après son départ du gouvernement ?

ÉCLAIRAGE - Le ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté sa démission sans avoir prévenu quiconque au sommet de l'État, mardi 28 août en début de matinée.

Nicolas Hulot, le 13 octobre 2016
Nicolas Hulot, le 13 octobre 2016 Crédit : AFP / Jacques Demarthon
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

Après la question des raisons, celle de l'avenir. Que va faire Nicolas Hulot, maintenant qu'il a pris la décision de quitter le ministère de la Transition écologique et solidaire ? En faisant part de sa décision, ce mardi 28 août sur France Inter, le militant écologiste a assuré que pour sa part, il en avait "terminé" avec les ambitions politiques. "Ne me voyez aucune ambition politique", a-t-il déclaré, excluant d'ores et déjà le projet d'une candidature aux élections européennes de 2019.

"Je viens simplement de dire que je ne ferai rien qui puisse nuire à ce gouvernement", a poursuivi l'ex-ministre, expliquant qu'il ne "(savait) pas" ce qu'il comptait faire pour l'écologie désormais, son combat depuis maintenant près de trente ans.

"Je peux influer, proposer, rassembler... J'espère que le geste que je viens de faire sera utile pour qu'on se pose les bonnes questions et que chacun se pose la question de la responsabilité", a poursuivi Nicolas Hulot.

À lire aussi
Les déchets plastiques sont très nombreux en mer et sur les plages. environnement
World Clean Up day : opération de nettoyage dans toute la France

Je pense que c'était sa dernière aventure politique

Matthieu Orphelin, député REM
Partager la citation

"Je pense que c'était sa dernière aventure politique. C'est à lui de le dire mais je pense qu'il n'y aura plus d'expérience politique", a déclaré sur RTL le député REM Matthieu Orphelin, ancien porte-parole de Nicolas Hulot.

Avant d'accepter d'entrer dans le gouvernement d'Édouard Philippe, Nicolas Hulot était à la tête de la Fondation pour la Nature et l'Homme, qu'il avait lui-même créée en 1990. Depuis, c'est l'ex-journaliste Audrey Pulvar qui a pris les commandes de la structure en en devenant la présidente.

L'Élysée pris de court par cette décision

L'Élysée a pris acte de cette démission surprise, en déclarant que le ministre sortant pouvait être "fier de son bilan". Le Château a néanmoins écarté la survenance d'un remaniement dans l'immédiat. Le premier ministre Édouard Philippe a annoncé qu'il fera des propositions au chef de l'État dans "les jours qui viennent".

"La détermination reste totale pour poursuivre dans la même direction et avec le même niveau d'ambition" en matière d'écologie, a poursuivi cette source élyséenne auprès de l'AFP, égrenant le retrait programmé des centrales à charbon ou de la centrale nucléaire de Fessenheim, l'arrêt du projet controversé d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, le dossier du glyphosate ou la promotion de l'alimentation bio comme autant de succès à mettre au compte de l'ex-animateur de l'émission Ushuaïa Nature, diffusée entre 1987 et 1996. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Hulot Gouvernement Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794564756
Quel avenir pour Nicolas Hulot, après son départ du gouvernement ?
Quel avenir pour Nicolas Hulot, après son départ du gouvernement ?
ÉCLAIRAGE - Le ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté sa démission sans avoir prévenu quiconque au sommet de l'État, mardi 28 août en début de matinée.
https://www.rtl.fr/actu/politique/quel-avenir-pour-nicolas-hulot-apres-son-depart-du-gouvernement-7794564756
2018-08-28 15:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/s72nEXyOxttwK7wSvUMo2g/330v220-2/online/image/2017/0519/7788623160_nicolas-hulot-le-13-octobre-2016.jpg