1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Quand Ségolène Royal exclut le secrétaire d'État à l'industrie d'une réunion

Quand Ségolène Royal exclut le secrétaire d'État à l'industrie d'une réunion

CONFIDENTIELS RTL - La ministre de l'Écologie a semble-t-il tout fait pour que le secrétaire d'État à l'Industrie ne participe pas à un colloque.

Ségolène Royal à Matignon, le 18 février 2016
Ségolène Royal à Matignon, le 18 février 2016
Crédit : CHAMUSSY/SIPA
Pauline de Saint-Rémy : Quand Ségolène Royal exclut le secrétaire d'État à l'industrie d'une réunion
03:02
Ségolène Royal et Christophe Sirugue au cœur d'un couac gouvernemental
03:06
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
Journaliste

On a tendance à l'oublier, mais il y a encore un gouvernement et des ministres qui font leur travail. Le 1er février dernier, un colloque sur l'économie circulaire devait avoir lieu. À la demande de Ségolène Royal, cela devait se passer au ministère de l'Écologie. En plus de la ministre devait être présent le secrétaire d'État en charge de l’Industrie, Christophe Sirugue. Entre l'Écologie et l'Industrie, les relations sont toujours un petit peu compliquées pour des raisons évidentes. En l’occurrence, le colloque arrivait sur fond de bisbilles entre les deux ministères sur l’octroi de permis miniers.

Pour autant Christophe Sirugue, qui est entré au gouvernement il n’y a que six mois, n’en est pas revenu. C'est en tout cas ce qu'il a raconté à RTL, quand on lui a fait savoir qu’il était tout simplement persona non grata au colloque en question. Il aurait alors, selon ses dires, "insisté" pour être présent malgré tout. Avant de découvrir un petit peu plus tard, juste après les questions au gouvernement où il siégeait, qu'il avait carrément disparu du nouveau programme concocté par le cabinet de Ségolène Royal.

Un programme raccourci. Tellement raccourci que lorsque Chistophe Sirugue est sorti de la séance des questions au gouvernement à 16 heures, il a découvert que sa séquence avait tout simplement été supprimée. Il a donc décidé de ne pas faire le déplacement.

Chistophe Sirugue était tellement "scié" qu'il en a parlé au président de la République lui-même et au Premier ministre Bernard Cazeneuve. De son propre aveu, si le second était "sidéré", François Hollande ça l'a fait plutôt sourire. Il doit se dire que c’est le métier qui rentre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/