1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Quand Nicolas Sarkozy évoque la défaite

Certains instantanés de campagne en disent parfois long sur un état d'esprit. De passage dans les locaux de la rédaction du journal l'Équipe vendredi matin, Nicolas Sarkozy s'est laissé aller à évoquer la défaite, en dressant un parallèle entre sport et politique. Alors que le président-candidat passait en revue quelques photos de grands champions sportifs, il s'est arrêté sur celle de Bob Beamon, recordman du saut en longueur en 1968 (et qui a perdu sa couronne 23 ans plus tard) : "On ne peut pas être triste que quelqu'un d'autre prenne votre place parce que, de toute manière, c'est la règle", a-t-il déclaré sur le ton de la confession. Avant d'ajouter : "Beamon avait gagné. Beamon a été remplacé. Mais je crois qu'il l'a accepté".

Nicolas Sarkozy sur le plateau de TF1 le 25 avril 2012
Nicolas Sarkozy sur le plateau de TF1 le 25 avril 2012 Crédit : AFP / Charles Platiau
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Dominique Tenza

"C'est la règle" de laisser sa "place", en sport comme en politique

"Je pense que les records sont faits pour être battus. Donc par conséquent, on peut pas être triste que quelqu'un d'autre prenne votre place parce que, de toute manière, c'est la règle".

"C'est la règle pour le sport, c'est la règle, pour la politique, c'est la règle pour la vie. A un moment donné, chacun doit considérer qu'il a eu la chance de faire ce qu'il avait à faire. Alors, il faut gagner. Beamon avait gagné. Beamon a été remplacé. Mais je crois qu'il l'a accepté"
.

Qui est Bob Beamon ?

Bob Beamon est un champion américain de saut en longueur. Il est à l'origine de l'un des records qui a tenu le plus longtemps dans l'Histoire du sport : il a effectué un saut incroyable de 8,90m lors des Jeux olympiques d'été de 1968 de Mexico. Un record du monde qui est resté en vigueur jusqu'en 1991, soit plus de 23 ans. Mais qui reste, encore et toujours, un record olympique.

Seul Mike Powell  avec ses 8,95 m, lors d'un concours face à Carl Lewis pendant les championnats du monde de Tokyo en 1991, a fait mieux.

Le record du monde de Bob Beamon, en 1968


2012 et vous OK

Lire la suite
Nicolas Sarkozy Politique UMP
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7747386251
Quand Nicolas Sarkozy évoque la défaite
Quand Nicolas Sarkozy évoque la défaite
Certains instantanés de campagne en disent parfois long sur un état d'esprit. De passage dans les locaux de la rédaction du journal l'Équipe vendredi matin, Nicolas Sarkozy s'est laissé aller à évoquer la défaite, en dressant un parallèle entre sport et politique. Alors que le président-candidat passait en revue quelques photos de grands champions sportifs, il s'est arrêté sur celle de Bob Beamon, recordman du saut en longueur en 1968 (et qui a perdu sa couronne 23 ans plus tard) : "On ne peut pas être triste que quelqu'un d'autre prenne votre place parce que, de toute manière, c'est la règle", a-t-il déclaré sur le ton de la confession. Avant d'ajouter : "Beamon avait gagné. Beamon a été remplacé. Mais je crois qu'il l'a accepté".
https://www.rtl.fr/actu/politique/quand-nicolas-sarkozy-evoque-la-defaite-7747386251
2012-04-27 12:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hSEJa1LIGKEHQ0jXFWuLzA/330v220-2/online/image/2012/0426/7747307187_nicolas-sarkozy-sur-le-plateau-de-tf1-le-25-avril-2012.jpg