1 min de lecture Politique

Quand Alain Minc attaque le "pape allemand" à propos des Roms

Interrogé mercredi par France Inter, sur l'allusion de Benoît XVI aux expulsions de Roms décidées par l'Etat français, Alain Minc a estimé que le Pape n'avait pas à critiquer la politique sécuritaire du gouvernement. "On peut discuter (de) ce que l'on veut sur l'affaire des Roms, mais pas un pape allemand", a dit l'économiste, essayiste et conseiller politique. Et de laisser entendre que le Souverain pontife était un "héritier" du régime nazi. Il a revendiqué par cette incise un "hold-up d'antenne". Des propos qui suscitent la polémique jusque dans la presse d'Outre-Rhin.

Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants