2 min de lecture Économie

Qu'est-ce que la participation des salariés, que le gouvernement veut booster ?

ÉCLAIRAGE - Bruno Le Maire a annoncé sur RTL que la réserve de participation des salariés augmenterait d'un milliard d'euros en 2019.

Un salarié dans son entreprise (image d'illustration)
Un salarié dans son entreprise (image d'illustration) Crédit : DENIS CHARLET / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

En cette rentrée, les annonces du gouvernement sur le plan économique pullulent. Invité de RTL lundi 28 août, Bruno Le Maire se targue de défendre "une meilleure rémunération des salariés". Pour se faire, il annonce qu'à partir de 2019, "nous aurons une bascule du CICE (Crédit impôt compétitivité emploi, ndlr) en allègements de charges directs". Concrètement, "cela va produire une plus grande profitabilité pour les entreprises et augmenter la réserve de participation pour les salariés."

"Cela représente une augmentation de la réserve de participation d'un milliard d'euros, qui seront distribués directement aux salariés. Une économie qui marche (...), c'est une économie qui récompense les salariés pour leur travail", détaille Bruno Le Maire. Les entreprises pourront-elles contourner cette incitation et recycler cet argent dans leur budget d'investissement ? Le ministre garantit que non. Elles reporteront forcément ce surplus en direction des salariés parce que les entreprises pourront "augmenter leur investissement" grâce à la baisse de l'impôt sur les sociétés dès 2018. 

Qui peut y prétendre ?

En quoi consiste la participation ? Il s'agit d'un "dispositif prévoyant la redistribution d'une partie des bénéfices de l'entreprise au profit des salariés", explique le site Service public. Ce gain d'un milliard d'euros pourrait concerner les salariés des entreprises de plus de 50 salariés, soit environ un salarié sur deux du secteur privé, en dehors des agriculteurs. Si le dispositif est mis en place, il concerne tous les salariés sauf dans certains cas. Une condition d'ancienneté de trois mois maximum peut parfois être exigée.

À lire aussi
Des "gilets jaunes" près de Bordeaux, le 18 novembre 2018 économie
"Gilets jaunes" : les zones rurales sont plus mobilisées que les grandes villes

"Le salarié peut demander le versement immédiat des sommes. À défaut, elles sont indisponibles, bloquées par exemple sur un plan d'épargne salariale, pendant 5 ans (8 ans en l'absence d'accord de participation)" sauf cas particuliers (mariage, Pacs, naissance d'un enfant, décès...), poursuit le site d'informations publiques, qui précise qu'à chaque versement, une fiche, distincte du bulletin de salaire, est envoyée aux salariés. Dans le détail, "la participation est mise en place par voie d'accord entre l'entreprise et les salariés ou leurs représentants."

Une politique économique en faveur des salariés ?

L'économie est bien le premier chantier du gouvernement d'Édouard Philippe depuis sa prise de fonctions. La hausse de 1,7 point de la Contribution sociale généralisée (CSG) avait déjà fait du bruit cet été. Avec cette augmentation de la participation des salariés, Bruno Le Maire démontre ainsi qu'il ne veut pas résumer la politique de "transformation en profondeur de l'économie qu'il est en train de mener" à la hausse de la CSG. Si le ministre de l'Économie et des Finances reconnaît qu'un "effort" est demandé aux retraités pour "aider" les nouvelles générations à vivre de leur travail, il s'emploie à favoriser les salariés en leur promettant "une meilleure feuille de paie".

Le patron de Bercy promet, par exemple, de ne pas toucher "à la fiscalité de l'épargne salariale" et confirme la "suppression des charges sociales sur l'assurance maladie et l'assurance chômage". Elle aura toutefois lieu en deux temps : le 1er janvier et le 1er juillet 2018. "Ce sera un bénéfice pour les salariés qui sont au niveau du Smic dès janvier 2018. Ce sera au bas de la feuille de paie un salaire plus élevé. Il restera 250 euros en plus par an pour un salarié au niveau du Smic."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Entreprises Salariés
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789856823
Qu'est-ce que la participation des salariés, que le gouvernement veut booster ?
Qu'est-ce que la participation des salariés, que le gouvernement veut booster ?
ÉCLAIRAGE - Bruno Le Maire a annoncé sur RTL que la réserve de participation des salariés augmenterait d'un milliard d'euros en 2019.
https://www.rtl.fr/actu/politique/qu-est-ce-que-la-participation-des-salaries-que-le-gouvernement-veut-booster-7789856823
2017-08-28 09:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nI1E2S16hchPG-wwWChc_w/330v220-2/online/image/2015/0908/7779654119_un-salarie-dans-son-entreprise-image-d-illustration.jpg