1 min de lecture Loi Macron

Publicité sur l'alcool : Marisol Touraine "regrette que la loi Macron serve à détricoter la loi Evin"

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a regretté jeudi que "la loi Macron serve à détricoter la loi Evin", en exprimant sa "colère" après la modification par les députés d'une disposition encadrant la publicité pour l'alcool.

La ministre de la Santé Marisol Touraine le 5 mai 2015.
La ministre de la Santé Marisol Touraine le 5 mai 2015. Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a regretté jeudi que "la loi Macron serve à détricoter la loi Évin", en exprimant sa "colère" après la modification par les députés d'une disposition encadrant la publicité pour l'alcool. 

"Le vote de cette nuit est un coup dur porté à la santé publique. Je regrette que la loi Macron serve à détricoter la loi Evin", a déclaré la ministre à son arrivée au congrès de la Mutualité française à Nantes, en ajoutant son souhait que "la suite du débat parlementaire permette de rétablir la loi Évin". 

Je ne doute pas qu'il y aura des amendements de suppression

Dominique Lefebvre, député PS
Partager la citation

Pour le député socialiste Dominique Lefebvre, conseiller social de Michel Rocard au moment de la loi Évin, "le débat n'est pas clos". "Je ne doute pas qu'il y aura des amendements de suppression. J'en déposerai moi-même un et le sujet sera de nouveau débattu dans l'hémicycle" lors de l'examen en nouvelle lecture du projet de loi Macron dans lequel cette disposition a été insérée, a déclaré ce vice-président de la commission des Finances dans les couloirs de l'Assemblée.

"L'inconvénient de cet article est qu'il va permettre aux grands groupes de spiritueux, d'alcool dur, de bière, de faire de facto de la publicité rédactionnelle avec des moyens que n'auront jamais les propriétaires de tel ou tel château en Gironde, en Bourgogne ou dans les Côtes du Rhône", a appuyé cet élu du Val d'Oise, regrettant l'intervention de "parlementaires issus des terres viticoles comme en 1990".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Macron Alcool Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants