1 min de lecture Sécurité

PSQ : "Nous allons simplifier les choses", explique le patron des gendarmes sur RTL

INVITÉ RTL - Le Directeur général de la Gendarmerie nationale répondait aux questions d'Élizabeth Martichoux, au lendemain des annonces de Gérard Collomb sur la police de sécurité du quotidien (PSQ).

L'invité de RTL
Le général Richard Lizurey est l'invité de RTL
Crédit Média : RTLnet Crédit Image : Kathleen Franck / RTLnet
Voir la suite

C'est un chantier qui était annoncé depuis plusieurs mois, mais dont peu d'éléments avaient filtré. Gérard Collomb a rendu les choses officielles, en dessinant les contours de la police de sécurité du quotidien, jeudi 8 février. Au lendemain de ces annonces, le Directeur général de la Gendarmerie nationale (DGGN), Richard Lizurey, était l'invité de RTL.

Décrivant cette nouvelle force comme "quelque chose de plus proche, plus simple", le patron des gendarmes affirme que ce projet est "remonté de la base. Ce n'est pas une réforme qui a été imposée d'en haut. (...) C'est une police et une gendarmerie sur mesure, on s'adapte au territoire, on prend son temps pour aller à la rencontre de la population.

Le temps, un point crucial de cette réforme puisque les forces de l'ordre se plaignent régulièrement d'en manquer à cause des tâches administratives, dont ils dénoncent la lourdeur excessive. "Nous allons simplifier les choses", a développé Richard Lizurey, en prenant l'exemple de la e-procuration. "L'an passé, la gendarmerie a établi 1.800.000 procurations de vote, c'est l'équivalent de 55.000 patrouilles de deux gendarmes sur quatre heures".

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés