1 min de lecture Stéphane le Foll

PS : Stéphane Le Foll s'imagine-t-il à la tête du parti ?

L'ancien ministre de l'Agriculture ne cache pas l'hypothèse d'une candidature au poste de premier secrétaire du parti socialiste.

Stéphane Le Foll le 30 mars 2017 à l'Élysée.
Stéphane Le Foll le 30 mars 2017 à l'Élysée. Crédit : David Niviere/SIPA
Marie Demeulenaere
Journaliste

"Candidat à la direction du PS ? Pourquoi pas !" a déclaré Stéphane Le Foll. L'ancien ministre de l'Agriculture et ex-porte-parole de François Hollande se verrait bien à la tête du parti socialiste, poste vacant depuis la démission de Jean-Christophe Cambadélis en juin dernier

Lors d'une interview accordée au Parisien, le député Nouvelle Gauche de la Sarthe croit encore en une reconstruction du parti, malgré la débâcle de la présidentielle puis des législatives : "Il est possible aussi de le reconstruire, même si cela prendra du temps, des mois, des années. Cinq, voire dix ans.", estime le socialiste. 

S'il affirme ne pas prendre sa décision sur une éventuelle candidature à la présidence du PS avant décembre, Stéphane Le Foll a déjà des idées précises pour la reconstruction du parti. "À mes yeux, la fiscalité est un sujet majeur", affirme-t-il. "Ce que je propose, c'est de toucher ni à l'ISF ni au CICE et de continuer à améliorer la compétitivité des entreprises en baissant l'impôt sur les sociétés", avant le député en proposant des contreparties dans les programmes sociaux. "Au plan doctrinal, notre ligne serait l'Europe, l'écologie et la justice sociale", insiste également l'ancien ministre. 

Un congrès prévu en février 2018

Malgré un contexte tendu, un congrès est prévu en février 2018 pour clarifier sa ligne "et retrouver une cohérence politique". Stéphane Le Foll prévient : "On ne peut plus accepter des individus qui ne seraient là que pour exister politiquement. Les doubles appartenances doivent être absolument interdites", déclare-t-il en faisant référence au M1717, le mouvement de Benoît Hamon

Même son de cloche pour les mélenchonistes : "Ceux qui remettraient en cause l'enjeu européen et qui seraient sur la ligne de Mélenchon n'auraient plus de place au PS", prévient le député.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Stéphane le Foll Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants