1 min de lecture Info

Prostitution : "S'attaquer aux clients, c'est s'attaquer à nous", dénonce une prostituée

INVITÉE RTL - Câline, prostituée, s'oppose ouvertement à la pénalisation des clients proposée par la socialiste Maud Olivier. Pour elle, cela rendra la prostitution encore plus dangereuse.

Plusieurs prostituées ont manifesté devant l'Assemblée nationale mardi
Plusieurs prostituées ont manifesté devant l'Assemblée nationale mardi Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Un rapport parlementaire, adopté mardi par la Délégation aux droits des femmes de l'Assemblée nationale, préconise de sanctionner les clients de prostituées. La députée PS Maud Olivier, à l'origine de ce rapport, entend notamment "rendre notre territoire dissuasif pour les réseaux de proxénétisme et de traite" et "dissuader le client de pérenniser les situations de violence que son comportement créé et entretient".

Câline, une prostituée, était mardi devant l'Assemblée nationale pour protester contre ce projet. "S'attaquer aux clients, c'est s'attaquer à nous prostituées et nous faire mourir", dénonce-t-elle sur RTL. "C'est une mort économique pour nous", soutient-t-elle. 

La rédaction vous recommande

Une mesure qui serait inefficace contre les réseaux

Câline s'oppose à la position "abolitionniste" de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes. "Elle est dans l'erreur la plus totale. Faire mourir toute une corporation sous le couvert de la protection des femmes - alors qu'il n'y a pas que des femmes dans la prostitution – c'est un petit peu réducteur", répond-elle. "Surtout, cela n'empêchera pas les réseaux de continuer à opérer comme il le font. Par contre nous, prostituées visibles, nous allons mourir", ajoute-t-elle. 

"Ce gouvernement, comme d'autres antérieurement, considère les prostituées comme des aliénées mais bizarrement, quand on paye nos charges sociales, notre Urssaf, nos caisses vieillesses, nos impôts, nous ne sommes pas aliénées", conclut-elle. 

La prostitution va être encore plus cachée qu'elle ne l'est à l'heure actuelle

Câline, une prostitutée
Partager la citation
À lire aussi
Le site Whirlpool d'Amiens (illustration) industrie
Les infos de 6h30 - Whirlpool : Emmanuel Macron doit revoir les ex-salariés à Amiens

Pour elle, la pénalisation des clients sous couvert de la protection des femmes aura l'effet inverse. "La prostitution va être encore plus cachée qu'elle ne l'est à l'heure actuelle. Les prostituées vont se cacher encore plus au fond des forêts, sur le bord des routes, la nuit. Elles vont se mettre en danger", affirme-t-elle. "Surtout, le client va être demandeur de rapport non-protégé", fustige-t-elle. Elle prend l'exemple de la Suède où le client est puni. "Il y a énormément d'agressons de prostituées", note-t-elle. "La prostitution s'est déplacée dans les pays d'à-côté", précise Câline.

>
Prostitution : "S'attaquer aux clients, c'est s'attaquer à nous", dénonce une prostituée Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Lire la suite
Info Politique Prostitution
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants