2 min de lecture UDI

Promesses de Hollande et Valls : "Un concours entre madame Irma et madame Soleil", dit Jean-Christophe Lagarde

REPLAY / INVITÉ RTL - Le président de l'UDI rebondit sur les nouvelles promesses de François Hollande concernant des baisses d'impôts si le croissance repart en 2016.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Promesses de Hollande et Valls : "Un concours entre madame Irma et madame Soleil", dit Jean-Christophe Lagarde Crédit Image : AFP / PATRICK KOVARIK | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
James Abbott
James Abbott

Le président de l'Union des démocrates et indépendants (UDI), Jean-Christophe Lagarde, réagit à la longue interview accordée par François Hollande à plusieurs quotidiens régionaux. Il s'est notamment engagé à plusieurs baisses d'impôts supplémentaires à la condition que la croissance repartait à la hausse en 2016. Des promesses auquel Jean-Christophe ne croit pas.

"Ce serait un message plein d'espoir pour les Français si M. Hollande et M. Valls ne faisaient pas un concours depuis plusieurs mois à propos de la croissance, regrette le président de l'UDI. C'est le concours entre madame Irma et madame Soleil.".

Il faut que ce gouvernement arrête de balader les Français, ils n'ont pas besoin d'être bernés

Jean-Christophe Lagarde
Partager la citation

Alors que les derniers chiffres de la croissance annoncés la semaine dernière présentent une stagnation à 0%, Jean-Christophe Lagarde estime que c'est "le résultat de la politique économique du gouvernement". Une situation dont l'opposition "ne peut se réjouir", selon lui.

"M. Hollande peut continuer à faire des promesses mais évidemment que ça ne pourra pas être tenu, avance-t-il. Nous bénéficions d'une conjoncture exceptionnelle, et ce qui est choquant, c'est que cette croissance est présente partout en Europe. En France, il n'y a qu'eux qui la voient. Il faut que ce gouvernement arrête de balader les Français. Les Français n'ont pas besoin d'être bernés, ils ont besoin d'être gouvernés."

Je ne crois pas du tout à l'engagement de François Hollande de ne pas se représenter en 2017 (si le chômage ne baisse pas)

Jean-Christophe Lagarde
Partager la citation
À lire aussi
UDI
Adolescent tué à Bondy : "le niveau de violence s'est considérablement élevé", dit Lagarde

Par ailleurs, le président de l'UDI ne "croit pas du tout" à la promesse du président Hollande de ne pas se représenter en 2017 si le chômage ne baissait pas. "Vous verrez qu'une manipulation en 2016 permettra de faire baisser de quelques milliers le nombre de chômeurs pour qu'il puisse dire qu'il a réussi, projette-t-il. La réalité est ailleurs, et on le voit dans toutes les familles et toutes les catégories sociales".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UDI Jean-Christophe Lagarde
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants