1 min de lecture Claude Guéant

Primes : 10.000 euros par mois remis à Guéant entre 2002 et 2004

Environ 10.000 euros de frais d'enquête ont été remis, par mois, au directeur du cabinet du ministre de l'Intérieur, à l'époque Claude Guéant, entre mai 2002 et l'été 2004.

L'ex-ministre de l'Intérieur Claude Guéant
L'ex-ministre de l'Intérieur Claude Guéant Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Quelque 10.000 euros par mois, "en provenance des frais d'enquête et de surveillance", ont été "remis au directeur du cabinet du ministre" de l'Intérieur, à l'époque Claude Guéant, entre mai 2002 et l'été 2004, selon les conclusions d'un rapport de l'Inspection générale de l'administration (IGA) et de la police nationale (IGPN, la "police des polices") rendues publiques ce lundi 10 juin.

Cette enquête administrative avait été demandée le 2 mai par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Claude Guéant avait déclaré avoir bénéficié de ces primes lorsqu'il était place Beauvau pour expliquer plusieurs factures payées en liquide découvertes lors d'une perquisition le visant en février.

Les primes ont été rétablies entre 2002 et 2004

Les deux inspections avaient une "mission de vérification sur l'usage des frais d'enquête et de surveillance" destinés par exemple à rémunérer les informateurs et assurer la couverture des frais engagés lors des enquêtes. Elles devaient particulièrement s'intéresser de savoir si depuis le 1er janvier 2002, date où est entrée en vigueur une réforme des primes de cabinets ministériels, une partie des frais d'enquête aurait été utilisée "à d'autres fins".

"Il semble que la pratique antérieure au 1er janvier 2002", écrivent les rapporteurs IGA/IGPN "ait été rétablie de mai 2002 à l'été 2004" et que "pendant deux ans", la dotation attribuée au ministère de l'Intérieur pour les personnels de cabinet "ait été complétée de versement en provenance des frais d'enquête et de surveillance".

À lire aussi
Claude Guéant, le 5 décembre 2018 mondial 2022
Attribution du Mondial 2022 au Qatar : "Il n'y a pas eu de deal" affirme Guéant sur RTL

Claude Guéant avait expliqué en février que ces factures payées en liquide, d'un montant, selon lui, de 20.000 à 25.000 euros, avaient été payées par des primes "non déclarées de toute éternité" et "avec la tolérance des services fiscaux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Claude Guéant Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762168591
Primes : 10.000 euros par mois remis à Guéant entre 2002 et 2004
Primes : 10.000 euros par mois remis à Guéant entre 2002 et 2004
Environ 10.000 euros de frais d'enquête ont été remis, par mois, au directeur du cabinet du ministre de l'Intérieur, à l'époque Claude Guéant, entre mai 2002 et l'été 2004.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primes-10-000-euros-par-mois-remis-a-gueant-entre-2002-et-2004-7762168591
2013-06-10 13:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l89UJJaRyTX2C3laY1a-BA/330v220-2/online/image/2013/0429/7760941408_l-ex-ministre-de-l-interieur-claude-gueant.jpg