1 min de lecture Jean-Noël Guérini

Primaire PS à Marseille : Ghali refuse de répondre sur son avenir au sein du parti

RÉACTION - La candidate à la primaire socialiste à Marseille décrit son adversaire comme le candidat de l'appareil parisien. "La différence, je la vis au PS", dit-elle.

Samia Ghali en campagne pour la primaire PS à Marseille, le 15 octobre 2013.
Samia Ghali en campagne pour la primaire PS à Marseille, le 15 octobre 2013. Crédit : Boris Horvat - AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Jean-Louis Pacull

La campagne a été pour le moins tendue. A Marseille, l'ambiance est à la veillée d'armes avant le 2e tour de la primaire socialiste. Les habitants de la cité phocéenne sont appelés dimanche à départager Samia Ghali et Patrick Mennucci.

Invité ce samedi de RTL, l'homme, qui a enregistré plusieurs ralliements de poids entre les deux tours a promis de donner "un autre destin" à Marseille. Samia Ghali, elle, a visité dans l'après-midi le quartier du "Panier", fief historique de Jean-Noël Guerini, le président du conseil général tombé en disgrâce.

Un credo : la Marseillaise face au candidat de Paris

Au terrain de boules, derrière la mairie, elle connaît tout le monde. Elle embrasse les uns, pose la photo avec d'autres, prend un enfant sur ses genoux et martèle son credo devant une foule déjà acquise : face à Patrick Mennucci, le candidat de l'appareil socialiste, elle incarne Marseille.

"Ici, vous avez des Marseillais, des vrais Marseillais, toute la société marseillaise est représentée ici", explique Samia Ghali au micro de RTL. "Eux ne font pas de différence, la différence, je la vis au Parti socialiste. Je ne savais pas qu'au PS être une femme était un problème et que de s'appeler Samia Ghali en était un encore plus grand."

À lire aussi
Jean-Noël Guérini, le 2 avril 2015 justice
Marseille : Jean-Noël Guérini sera-t-il jugé pour "prise illégale d’intérêt" ?

Elle laisse planer le doute sur son avenir au sein du parti. "Je ne répondrai pas maintenant", balaye-t-elle lorsqu'on l'interroge à ce sujet. En attendant, pour éviter tout nouveau contentieux, Samia Ghali a demandé à la Haute autorité des primaires d'envoyer deux de ses représentants dans chaque bureau de vote où les résultats du premier tour ont été contestés.

>
Primaire PS à Marseille : Ghali refuse de répondre sur son avenir au sein du parti Crédit Média : Jean-Louis Pacull | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Noël Guérini Marseille Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765812803
Primaire PS à Marseille : Ghali refuse de répondre sur son avenir au sein du parti
Primaire PS à Marseille : Ghali refuse de répondre sur son avenir au sein du parti
RÉACTION - La candidate à la primaire socialiste à Marseille décrit son adversaire comme le candidat de l'appareil parisien. "La différence, je la vis au PS", dit-elle.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-ps-a-marseille-ghali-refuse-de-repondre-sur-son-avenir-au-sein-du-parti-7765812803
2013-10-19 19:08:48
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HiPJrldz1jwCuJwe_MuYtw/330v220-2/online/image/2013/1019/7765812992_samia-ghali-en-campagne-pour-la-primaire-ps-a-marseille-le-15-octobre-2013.jpg