1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire Les Républicains : Nicolas Sarkozy remanie les règles du scrutin
2 min de lecture

Primaire Les Républicains : Nicolas Sarkozy remanie les règles du scrutin

REPLAY - Le président des Républicains a renoncé au vote électronique pour faire participer les français de l'étranger.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Primaire Les Républicains : Nicolas Sarkozy remanie les règles du scrutin
15:35
Christelle Rebière & La rédaction numérique de RTL

À 200 jours de la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy a semé le trouble en remaniant les règles du scrutin, à l'occasion du bureau politique des Républicains du mardi 3 mai. Le président de Les Républicains a décidé de renoncer à l'ouverture de bureau de vote électronique pour les Français installés à l'étranger, une disposition qui a été présentée comme trop contraignante d'un point de vue logistique. Cette décision passe mal auprès des favoris de la primaire de la droite et du centre, car les Français de l'étranger, qui représentent environ 1,3 million de personnes, sont pressentis comme un vivier électoral plus favorable à Bruno Le Maire et surtout Alain Juppé.

"Il est inenvisageable que 2 millions de Français soient privés du droit de vote", s'est insurgé Alain Juppé, en dénonçant une situation "inacceptable". Le maire de Bordeaux envisage de demander une nouvelle délibération du bureau politique des Républicains pour tenter de revenir sur cette décision. François Fillon a lui aussi fustigé une mesure destinée à "limiter le nombre de votants". De son côté, Nicolas Sarkozy avance que sa décision répond aussi à un principe d'équité. "Je ne vois pas pourquoi un mec de la Somme devrait se taper quarante kilomètres quand un golden boy de New York aura juste à appuyer sur un bouton", a lancé le président des Républicains en marge du bureau politique du 3 mai.

À écouter également dans ce journal

- Un amnésique de 73 ans, retrouvé errant dans les rue de Nice en 2013, a finalement pu retrouver sa famille 20 ans après. Il avait perdu la mémoire après un accident du travail sur un chantier. Ce sont les employés de l'EHPAD qu'il l'a recueilli qui ont retrouvé la trace de sa famille grâce à un permis de séjour et un livret d'épargne.

- L'élection présidentielle se tiendra les 23 avril et 7 mai 2017, comme l'a annoncé Stéphane Le Foll à l'issue du Conseil des ministres de ce mercredi 4 mai.

À lire aussi

- Jean-Jacques Urvoas a déposé un amendement dans la loi "Justice du XXIe siècle" pour permettre un divorce par consentement mutuel sans passer par le juge. Les couples en instance de divorce pourront simplement se rendre chez un notaire, accompagné de leur avocat respectif. La durée moyenne des divorces pourrait être ainsi considérablement réduite.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/