2 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire Les Républicains : les expatriés pourront voter par Internet au grand dam de Nicolas Sarkozy

Contrairement au souhait de Nicolas Sarkozy, aucun bureau de vote ne sera ouvert à l'étranger pour la primaire de la droite.

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, le 3 décembre 2014
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, le 3 décembre 2014 Crédit : SIPA
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Nicolas Sarkozy désavoué. En mai dernier, le président du parti Les Républicains avait obtenu du bureau politique qu'il change les règles de la primaire de la droite, en imposant le vote papier pour les expatriés à la place du vote électronique. Mais selon les informations de Libération, cette décision sera annulée vendredi 15 juillet par la Haute autorité de la primaire, qui gère les règles de l'organisation des scrutins des 20 et 27 novembre. Elle devrait donc annoncer qu'aucun bureau de vote ne sera ouvert à l'étranger et qu'il faudrait donc s'en remettre au vote électronique. Sur le territoire national, 10.215 bureaux de vote seront ouverts.

Cet arbitrage de la Haute autorité de la primaire semble avoir été pris sur la base des constatations du comité d'organisation dirigé par le député Thierry Solère qui a observé plusieurs difficultés pour l'ouverture de bureaux de vote. Outre des problèmes de sécurité, certains pays interdisent de telles pratiques et beaucoup de sympathisants LR y sont réfractairesAu micro de RTL, le 4 mai dernier, Thierry Solère avait d'ailleurs déjà exposé ses réticences : "Si on ne peut pas faire un vote par Internet pour les Français, on ne pourra pas les faire voter. Nous n'avons pas les réseaux diplomatiques. La primaire pour qu'elle marche, il faut qu'elle soit transparente, non contestable et que beaucoup de monde vote".

Une décision favorable à Alain Juppé

Pour Nicolas Sarkozy, cette nouvelle est un camouflet. "Je ne vois pas pourquoi un habitant de la Somme doit être obligé de faire 40 kilomètres pour aller voter, alors qu'un Français de l'étranger pourrait le faire par un vote électronique", avait-il expliqué dans un premier temps. "Si vous autorisez les Français de l'étranger à voter par voie électronique et pas ceux de l'Hexagone et d'Outre-mer, vous créez une rupture d'égalité contraire à nos principes constitutionnels", avait-il ajouté par la suite.

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

Ce sont donc les principaux concurrents de l'ancien président qui seront ravis de la décision de la Haute autorité. Des proches d'Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire avaient dénoncé un "coup de force" lorsque Nicolas Sarkozy avait eu gain de cause. Le premier cité, maire de Bordeaux, avait directement prévenu : "Il est inenvisageable que deux millions de Français soient privés du droit de vote".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Les Républicains Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784098545
Primaire Les Républicains : les expatriés pourront voter par Internet au grand dam de Nicolas Sarkozy
Primaire Les Républicains : les expatriés pourront voter par Internet au grand dam de Nicolas Sarkozy
Contrairement au souhait de Nicolas Sarkozy, aucun bureau de vote ne sera ouvert à l'étranger pour la primaire de la droite.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-les-republicains-les-expatries-pourront-voter-par-internet-au-grand-dam-de-nicolas-sarkozy-7784098545
2016-07-14 14:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RVif4DlaRHBW74URqjXAUA/330v220-2/online/image/2016/0530/7783431748_nicolas-sarkozy-et-alain-juppe-le-3-decembre-2014.jpg