2 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire Les Républicains : Alain Juppé peut "conseiller quelques bons hôtels Ibis" à Nicolas Sarkozy

Le maire de Bordeaux a ouvertement raillé l'ancien président de la République, qui a annoncé son retour sur le terrain avec des déplacements dans toute la France.

Primaire du parti Les Républicains et du centre: tous les candidats n'iront pas au bout
Primaire du parti Les Républicains et du centre: tous les candidats n'iront pas au bout Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

La guerre est officiellement ouverte entre les deux hommes qui rêvent plus ou moins ouvertement de l'Élysée en 2017. Pour cela, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy mènent leur campagne chacun de leur côté à quelques mois de la primaire de la droite et du centre où ils devraient logiquement se battre pour la victoire. L'occasion pour le maire de Bordeaux de lâcher ses premières piques à l'encontre de son adversaire qui souhaite repartir sur le terrain en multipliant les déplacements en province

Une volonté que n'a pas manqué de contrer Alain Juppé. "Je trouve que c'est une excellente idée que je pratique toutes les semaines depuis maintenant un an", a-t-il lancé mardi 19 janvier sur le plateau de C à vous sur France 5. Mais l'ancien Premier ministre ne s'est pas arrêté là. "La semaine dernière, j'étais à Metz et puis avant... Je me perds dans mes déplacements car j'en fais très régulièrement... Je vais continuer", a-t-il enchaîné, non sans ironie, rappelant même le planning de ses déplacements loin des visites "express" de l'ancien chef de l'État.

Ca fait un an que je fais ça, je peux lui conseiller quelques bons hôtels Ibis

Alain Juppé
Partager la citation

Alain Juppé, qui trône en tête des sondages, n'hésite pas à moquer ce retour aux sources avant l'échéance de la primaire des Républicains. "Ca fait un an que je fais ça, je peux lui conseiller quelques bons hôtels Ibis", a-t-il proposé dans les colonnes du Figaro. Une attaque qui prend toute son importance alors que le patron des Républicains a souvent été décrié pour des factures élevées comme c'était le cas lors des journées parlementaires du parti organisées à Reims

Sur France 5, le maire de Bordeaux est revenu sur cette sortie médiatique assurant que cela n'était "pas méchant". "Je vais plus souvent dans les Mercure, mais parfois dans des Ibis. Enfin Mercure, c'est trois étoiles, c'est bien, c'est un très bon hôtel", a-t-il insisté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Alain Juppé Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants