1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire de la gauche : Vincent Peillon lève le voile sur son organigramme de campagne
1 min de lecture

Primaire de la gauche : Vincent Peillon lève le voile sur son organigramme de campagne

CONFIDENTIELS RTL - L'ancien ministre de l'Éducation nationale, candidat à la primaire de la gauche, a réuni ses soutiens mardi 20 décembre à Paris.

Vincent Peillon le 19 décembre 2016
Vincent Peillon le 19 décembre 2016
Crédit : SIPA
Pauline de Saint-Rémy : Vincent Peillon lève le voile sur son organigramme de campagne
02:45
Primaire de la gauche : Vincent Peillon lève le voile sur son organigramme de campagne
03:10
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

Vincent Peillon, candidats à la primaire organisée par le PS les 22 et 29 janvier prochains, a réuni ses soutiens mardi 20 décembre à Paris. L'ex-ministre de l'Éducation nationale en a profité pour apporter quelques précisions sur son organigramme de campagne. Précisions, c'est peu de le dire : on n'en savait quasiment rien jusqu'à présent.
Sans surprise, c’est l'un de ses proches, le député de Paris Patrick Bloche, qui sera le directeur de la campagne de Vincent Peillon. C'est un ancien conseiller régional d'Île-de-France, Marc Mancel, qui en sera le secrétaire général. C'est encore un Francilien, le maire du Xe arrondissement de Paris, Rémi Féraud, qui sera le trésorier de la campagne. Son travail consistera essentiellement à envoyer des notes de frais au Parti socialiste en quelque sorte. Vincent Peillon n'a pas d’association de financement ; il n’a pas l’intention d’en créer une, ni de lancer une campagne de dons. Son équipe compte faire campagne essentiellement grâce aux 50.000 euros d’aides que le parti a promis à chaque candidat.

Toujours pas de QG de campagne

Côté projet, on retrouve notamment la députée des Hautes-Alpes, Karine Berger. Cette économiste de formation avait participé à l'élaboration du programme de François Hollande. Le comité politique du candidat Peillon sera animé par un duo : le député des Bouches-du-Rhône Patrick Mennucci et la vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine Catherine Veyssy.

La rédaction vous recommande

L'ensemble de cet organigramme a été rendu public dans la foulée. Certains des soutiens de Vincent Peillon le pressaient de le faire pour crédibiliser un peu cette campagne qui peut sembler improvisée. Quant au quartier général de la campagne, il n’a toujours pas été trouvé. L'équipe de Vincent Peillon doit toujours se contenter de squatter l'appartement de l'un de ses amis. C'est ça aussi de s’improviser candidat.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/