1 min de lecture Présidentielle 2017

Primaire de la gauche : Vincent Peillon candidat le week-end prochain

L'ancien ministre de l'Éducation nationale souhaiterait incarner une alternative au duel Valls-Montebourg.

Arnaud Montebourg et Vincent Peillon en octobre 2013 à Oyonnax
Arnaud Montebourg et Vincent Peillon en octobre 2013 à Oyonnax Crédit : AFP / Philippe Desmazes
François Quivoron
François Quivoron

La primaire de la gauche va accueillir un neuvième candidat. Vincent Peillon, ancien ministre de l'Éducation nationale, aurait en effet prévu d'annoncer officiellement sa candidature le week-end prochain, selon une information de franceinfo. Il aurait également programmé une réunion avec ses principaux soutiens la semaine prochaine, mardi 13 décembre, deux jours avant la date limite de dépôt des candidatures. Information confirmée par ses proches auprès du journal Libération : "Il se lancera dans les prochains jours et réunit ses amis la semaine prochaine".

Vincent Peillon, qui a quitté le gouvernement en avril 2014, souhaiterait incarner une nouvelle force à gauche et présenter une alternative au duel annoncé entre Manuel Valls et Arnaud Montebourg. La liste des candidats à la primaire, outre l'ancien Premier ministre et l'ex-ministre de l'Économie, est composée de Benoît Hamon, François de Rugy, Gérard Filoche, Marie-Noëlle Lienemann, Jean-Luc Bennahmias et Pierre Larrouturou. Pour rappel, la primaire de la gauche est organisée en janvier prochain, avec un premier tour le 22 et le second tour une semaine plus tard, le 29.

Député européen depuis 2004

Né le 7 juillet 1960 à Suresnes, Vincent Peillon a fait toute sa carrière politique au sein du Parti socialiste. Il débute en 1992 au cabinet de Henri Emmanuelli, alors président de l'Assemblée nationale. Il se prononce en faveur du non lors du référendum sur la constitution européen. En 2007, il soutient Ségolène Royal, candidate à l'élection présidentielle.

Depuis 2004, Vincent Peillon est député européen. Il met de côté ce mandat entre 2012 et 2014 après avoir été nommé ministre de l'Éducation par François Hollande. Lors du remaniement d'août 2014, il n'est pas reconduit à son poste de ministre. Benoît Hamon lui succède.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Vincent Peillon Primaire PS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants