2 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : comment Valls se forge une image de candidat sur Twitter

Manuel Valls a gommé sur Twitter les derniers signes de son passé de premier ministre pour faire place à une nouvelle communication.

Générique 3 La Campagne Numérique Marie-Pierre Haddad
>
Primaire de la gauche comment Valls se forge une image de candidat sur Twitter Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : Marie-Pierre Haddad | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Sur les réseaux sociaux, Manuel Valls veut passer à la vitesse supérieure. Le soir de son annonce de candidature, plus de 110.000 tweets ont été envoyés avec le hashtag #Valls. L'ancien premier ministre a poursuivi sur sa lancée. Toute la semaine, il a continué à faire parler de lui. Mais il n’y était souvent pour rien. Premier événement : une femme l'a enguirlandé à la sortie de son meeting à Audincourt. Deuxième événement : Hugo Clément, un journaliste de l’émission Quotidien, a été bousculé et insulté par un militant.

Sur son compte Twitter, Manuel Valls a effectué de nombreux changements depuis qu'il est devenu candidat à la primaire de la gauche, en vue de remporter la présidentielle. Dès l’instant où il a dit qu’il était candidat, on compte Twitter s’est métamorphosé. Au revoir la biographie qui le présente comme "premier ministre". Désormais, Manuel Valls est "candidat à la présidence de la République". Il veille à ne pas y mentionner la primaire de la gauche.

En ce qui concerne ce qu'il partage avec les internautes, tout a changé. Les tweets, les photos et les vidéos... Depuis sa candidature, la majorité de ses tweets sont visuels, c'est-à-dire qu'il poste des images qui sont des cartes blanches. Il y est inscrit une idée, résumée en une phrase courte. Par exemple : "Je ne veux pas que les fonctionnaires travaillent plus pour gagner moins". Ce message est écrit en rouge.

Mais là où Manuel Valls se démarque, c’est quand il partage des photos sur les "coulisses". En effet, mardi dernier, l'ancien premier ministre a posté Twitter, une photo où il est bras-dessus, bras-dessous avec son successeur Bernard Cazeneuve

À lire aussi
L'ancien Premier ministre, Manuel Valls élections
Manuel Valls : "Parfois, il m'est arrivé de confondre autorité et autoritarisme"

Un nouveau Manuel Valls est apparu sur Twitter. Selon Romain Mouton, président de RM conseil et expert en communication politique, joint par RTL.fr, l’époque de premier ministre semble bien loin sur Twitter. "Ce qui est intéressant c'est d'observer la différence entre l'utilisation de son compte quand il était premier ministre et l'utilisation de son compte en tant que candidat. Premier ministre, les tweets étaient plutôt rares, institutionnels et prudent. Maintenant, il est en campagne et il fournit des outils de communication à ses militants pour qu'ils puissent relayer sa parole".


Cette stratégie est-elle efficace ? Oui mais. Manuel Valls a rompu avec son image de premier ministre, pour façonner celle du candidat. Prochaine étape logique : travailler l’image de président. Mais attention à ne pas tomber dans la caricature, comme l’explique Florian Silnicki, expert en communication. Contacté par RTL.fr, il explique que ces actions ont été "trop mises en scène pour que l'électeur ne sente pas le coup de communication. D'autant plus, lorsque vous êtes Manuel Valls et que c'est écrit sur votre front. Il a été systématiquement le communiquant de tous les hommes politiques qu'il a suivis". En 2011, Manuel Valls était le directeur de la communication de François Hollande.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Manuel Valls Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants