1 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : Manuel Valls "a la force de pouvoir y aller", selon Patrick Kanner

REPLAY - INVITÉ RTL - Le ministre de la Ville "comprend" le renoncement de François Hollande à un second mandat en 2017.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Thierry Solère : François Hollande "aura eu le bilan le plus incontestablement négatif" Crédit Image : Frédéric Bukajlo | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Ludovic Galtier

En représentation lors de la cérémonie de remise de médailles aux sportifs à l'Élysée jeudi 1er décembre, Patrick Kanner était aux côtés de François Hollande à quelques heures de son allocution. Invité de RTL, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports reconnaît avoir perçu quelques indices. "Je sens bien qu'il y a une contrariété manifeste dans son attitude, y compris dans son regard. C'était un autre François Hollande. Pas de petite blague. Il avait la tête ailleurs." Ce proche de François Hollande, qui plaidait pour une candidature du président, "comprend" son renoncement." "C'est la grandeur d'un homme, qui préfère l'intérêt général, l'intérêt de l'État à son intérêt personnel. Il pense que son retrait va favoriser sa famille politique."

La mise sous pression de Manuel Valls est-elle pour beaucoup dans la décision de François Hollande ? Patrick Kanner estime que "la réflexion de François Hollande devait durer depuis plusieurs mois déjà, avec ces sondages qui le donnaient à un niveau extrêmement faible. C'est un ensemble."

Une officialisation de la candidature de Manuel Valls le 3 décembre ?

Lors de son allocution télévisée, François Hollande n'a pas désigné de successeur. "Ce n'était pas le moment", assure le ministre des Sports. "Manuel Valls se prépare, selon toute vraisemblance, à être candidat." Quand va-t-il l'officialiser ? Une occasion se présente samedi 3 décembre : un discours de Manuel Valls est prévu lors du meeting de la Belle alliance populaire. "Pour moi, celui qui a la force de pouvoir y aller aujourd'hui, c'est Manuel Valls."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Parti socialiste Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants