1 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : Hamon rappelle à Valls qu'il voulait le garder au gouvernement

Benoît Hamon a affirmé au cours du débat que Manuel Valls ne souhaitait pas qu'il quitte le ministère de l'Éducation nationale en août 2014.

Benoît Hamon et Manuel Valls lors du débat de l'entre-deux tours, le 25 janvier 2017
Benoît Hamon et Manuel Valls lors du débat de l'entre-deux tours, le 25 janvier 2017
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Outre le revenu universel d'existence de Benoît Hamon, la laïcité a constitué le deuxième grand thème du débat de la primaire de l'entre-deux tours, mercredi 25 janvier. Il s'agissait d'un moment attendu car Manuel Valls concentre sur ce sujet une grandes parties de ses attaques contre son adversaire, qu'il accuse entre autres de laxisme.

Benoît Hamon a exprimé sa vision de la laïcité et ses désaccords avec Manuel Valls. Sur la question du voile, il a notamment déclaré : "Quand ce voile est le symbole de l'asservissement des femmes, ou de la domination des hommes sur les femmes, objectivement rien ne doit être laissé de côté pour le combattre. Et je le fais. Sinon, je n'aurais pas été ton ministre de l'Éducation nationale auquel, toi et le président de la République après Frangy, m'avez demandé de surcroît de rester".

Cette petite réponse a pris un tournant inattendu avec ce rappel de Benoît Hamon sur son passé au gouvernement. L'ex-ministre fait là référence à son départ survenu en août 2014, après avoir remis en cause la politique menée par le gouvernement. Cette critique avait eu lieu à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), pour la traditionnelle Fête de la rose. Il était alors accompagné d'Arnaud Montebourg, son ancien adversaire et désormais soutien dans cette campagne. À cette parenthèse dans le débat, Manuel Valls a tout de même rétorqué : "Tu ne nous as pas écoutés". Benoît Hamon s'est ensuite contenté d'ajouter : "Oui".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Parti socialiste Benoît Hamon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants