2 min de lecture Primaire PS

Primaire de la gauche : comment ça marche ?

ÉCLAIRAGE - Alors que le premier tour de la primaire de la gauche a lieu dimanche 22 janvier, on vous donne les clés pour tout savoir sur le scrutin.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Primaire de la gauche : comment ça marche ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier et Philippe Peyre

Dernière ligne droite pour les sept candidats à la primaire de la gauche. Le premier tour aura lieu dimanche 22 janvier et pour voter, seulement trois conditions : être inscrit sur les listes électorales, présenter une pièce d'identité et signer une charte où l'on reconnaît adhérer aux valeurs de la gauche et des écologistes. Il n'y a donc pas besoin d'être adhérent du Parti socialiste, d'où l'appellation de "primaire ouverte". Pour éviter une attente interminable, prévoyez un peu de monnaie car il faut payer 1 euro à chaque tour. 

Concernant les mineurs, seuls ceux qui auront 18 ans au mois d'avril peuvent voter à cette primaire ainsi que tout jeune d'au moins 16 ans qui appartient au mouvement des Jeunes socialistes ou qui milite dans un des partis coorganisateurs.

40.000 bénévoles sont sur le pont pour assurer le bon déroulement du scrutin dans les 7.530 bureaux de vote. Les présidents de bureau ont déjà entre les mains le fameux kit avec affiches, bulletins de vote et cahier de signatures. Le vote aura lieu de 9h à 19h et les premiers résultats partiels seront communiqués vers 21 heures par la Haute autorité de la primaire. Ensuite, c'est le Parti socialiste qui fera remonter les chiffres tout au long de la soirée. 

Une primaire, ça coûte combien ?

Le coût de cette primaire est évalué entre 3,5 et 4 millions d'euros selon le PS. Une somme colossale qui couvre notamment les frais d'organisation, le matériel, la formation des présidents de bureau mais aussi les frais de location de salle. Cette primaire sera rentable s'il y a au moins 2 millions de votants à chaque tour. Pour rappel, celle de 2011 avait coûté 6 millions d'euros, beaucoup plus que ce qui avait été annoncé au départ. 

Une trentaine de communes concernées par un bug

À lire aussi
L'ancien Premier ministre, Manuel Valls élections
Manuel Valls : "Parfois, il m'est arrivé de confondre autorité et autoritarisme"

Nombreux sont les internautes qui ont déploré des problèmes sur le site primairescitoyennes.fr. Il y a en effet eu des bugs avec le site et le service de géolocalisation. Des noms de commune et des numéros de département ont été mal saisis, des bureaux sont donc aujourd'hui introuvables. Une trentaine de communes sont concernées dont une partie de la ville de Montpellier (Hérault). En attendant de régler le problème, le Parti socialiste a mis en place un numéro de téléphone pour aider les électeurs en difficulté, le 01.86.65.20.17. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire PS Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants