1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire de la gauche : Bruno Le Roux votera Manuel Valls "sans hésitation" au second tour
1 min de lecture

Primaire de la gauche : Bruno Le Roux votera Manuel Valls "sans hésitation" au second tour

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur a indiqué qu'il soutiendrait à nouveau Manuel Valls lors du second tour de la primaire de la gauche dimanche 29 janvier.

Bruno Le Roux est l'invité de RTL mercredi 25 janvier 2016
Bruno Le Roux est l'invité de RTL mercredi 25 janvier 2016
Crédit : Romain Boé / Sipa pour RTL.fr
Bruno Le Roux : "Je ne crois toujours pas qu'Hamon soit véritablement candidat à la présidentielle"
00:45
Bruno Le Roux était l'invité de RTL le 25 janvier 2017
10:48
L'invité de RTL du 25 janvier 2017
11:01
Philippe Peyre

Le ministre de l'Intérieur a martelé ce mercredi 25 janvier qu'il maintenait son soutien à Manuel Valls pour le second tour de la primaire de la gauche, dimanche 29 janvier. "Je l'ai soutenu au premier tour, je le soutiendrai au second tour", a promis Bruno Le Roux au micro de RTL. "La seule question que je me poserai dimanche c'est quel est le candidat capable d'être présent dans l'élection présidentielle, de rassembler une gauche qui est encore beaucoup trop éparpillée et d'avoir ensuite la capacité à être président de la République", a avancé Bruno Le Roux pour justifier son choix. 

L'ex-chef de file des députés socialistes a indiqué qu'il ne croyait pas que Benoît Hamon "soit véritablement candidat à l'élection présidentielle". "Il incarne un courant d'idées au sein du Parti socialiste qui est un courant de congrès", a-t-il lancé. "Il faut une force pour l'élection présidentielle, il faut une expérience, il faut une volonté tout simplement d'être au pouvoir et de prendre ses responsabilités". 

Le frondeur Hamon n'a-t-il pas cette volonté de gouverner ? "Une partie de ceux qui ont voté Benoît Hamon ne viendront pas voter pour lui au premier tour de l'élection présidentielle, a-t-il rétorqué. Ils voteront pour d'autres candidats, ils le disent eux-mêmes". Pourquoi ces électeurs sont-ils venus voter dans ce cas ? "Ils sont venus voter à la primaire pour être sur une candidature qui leur apparaissait celle de la gauche résistante". La "gauche irréaliste", comme a pu la qualifier Manuel Valls ? Bruno Le Roux refuse d'employer ce terme. "Je veux une gauche qui se confronte à la réalité", a-t-il préféré. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/